« Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire » de Rémi De Vos

Du 9 janvier au 4 février  2018

 

NOTRE AVIS : À NE PAS MANQUER

Il est des spectacles dont on ne sort pas comme on y est entré. Ce monologue coup-de-poing porté par une comédienne d’une intensité bouleversante est de cette trempe-là. Et c’est tant mieux si on prend un uppercut théâtral.


C’est pas moi qui ai commencé, c’est pas moi qui cherchais les histoires.
  © Simon Gosselin

© Simon Gosselin


La pièce en bref

Un corps gît au sol. On a tracé un trait tout autour à la craie blanche. Silhouette fantôme. Ce n’est pas bon signe… Cet être qui a mordu la poussière va prendre la parole. C’est un homme, ou une femme, au fond peu importe, ça peut être n’importe qui. Car c’est le récit de la violence ordinaire qui petit à petit se déploie. Cette violence qui démarre sous un prétexte fallacieux, qui est galvanisée par la stupidité grégaire et qui, souvent, conduit au drame à tombeau ouvert. Pas une affaire d’Etat, non non, juste un événement tragique qui fera un entrefilet dans la rubrique « faits divers » d’un bête journal local.

Vous allez me demander pourquoi faut-il voir cela ? Et bien d’une part parce qu’il ne faut pas renoncer aux utopies, il est bon de donner à voir les monstres déguisés en « Monsieur Tout-le-monde » pour mieux les combattre. D’autre part parce que sous ce titre poétique « Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire » se cache un spectacle impeccable, à la mise en scène sobre et efficace, porté par une comédienne qui aimante l’attention sans jamais passer en force. Un coup de poing pour un avenir meilleur.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • L'androgynie de la comédienne.
  • La sobriété.
  • L'émotion sans pathos.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Franchement on n'a pas eu le temps d'y penser.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un Président de la République.
  • Un ami militant (quelle que soit la cause).
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Etre en apnée.
  • Dénoncer la violence ordinaire.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Christophe Rauck

download (1).png

Dates
9 jan. au 4 fév. 2018

download (2).png

Horaire
20h30 (mar-sam)
15h30 (dim)

Durée.png

Durée
0h45

Adresse.png

Adresse 
Théâtre du Rond-Point
 2bis av. Franklin D. Roosevelt
Paris 8

Avec.png

Avec
Juliette
Plumecocq-Mech

Prix.png

Prix
- de 30 ans : 18€
+ de 30 ans : 31€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !