« Soleil blanc » de Julie Berès

Du 22 novembre au 1er décembre 2018

 
Seulement s'il pleut.png

NOTRE AVIS : seulement si il pleut… et seul

La diversité proposée dans ce spectacle engagé (conte, théâtre, vidéo et chant) ne parvient malheureusement à nous procurer… qu’un profond ennui.


C’est la terre qui nous a mis là, elle peut très bien nous dire de partir.
 © Axelle de Russe

© Axelle de Russe


La pièce en bref

Soleil blanc, format pluridisciplinaire étrange, commence par une vidéo d’une quinzaine de minutes nous montrant des enfants jouant dans les arbres, pourchassant des poules, décapitant des sardines et nous expliquant que la planète elle va mal et que les animaux ils sont en danger. D’abord, merci pour l’info, les zouzous. Ensuite, vous avez beau être très mignons, on doit vous avouer qu’on s’ennuie comme des rats morts face à vos gesticulations débordantes. On a hâte que ça s’arrête et que les comédiens débarquent sur scène. On va vite le regretter. Le conte poétique nous plonge dans l’histoire d’un enfant sauvage né sous un manteau de neige qui s’acoquine avec une louve et se retrouve seul après que cette dernière ait été abattue par un chasseur. L’enfant est alors recueilli par le maître de l’île de Jadis qui s’engage à le “dresser”. Vous n’avez pas tout compris ? Nous non plus. Faut dire que regarder notre montre toutes les 7 minutes a pas mal ébranlé notre concentration.

Plutôt que de pousser un cri alarmiste et moralisateur sur la situation climatique actuelle, Julie Berès a voulu questionner notre relation à la nature de manière onirique en adaptant librement une fable de Joël Jouanneau, L’île interdite. Hélas, les quelques jolies prouesses techniques très bien pensées, (les comédiens filment en direct sur le plateau des miniatures qui génèrent de petits films très réalistes sur grand écran), ne parviennent pas à enlever le caractère pesant et cafardeux du spectacle. N’y emmenez pas vos enfants, ils pourraient être dégoutés du théâtre à tout jamais. Et de la vie.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Quand ça se termine.

On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Le début.

  • Le milieu.

  • La fin.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un ennemi juré.

Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • L’agonie.


Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Julie Berès

download (1).png

Dates
22 nov. au 1er dec. 2018

download (2).png

Horaire
20h (mar-sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
1h30

Adresse.png

Adresse 
Théâtre des Abbesses
31 rue des Abbesses
75018 Paris

Avec.png

Avec
 Laurent Cazanave, Valentine Alaqui, Kyrie Kristmanson, Mia Delmaë, Mélanie Couillaud

Prix.png

Prix
10 à 26 €

 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !