"Mon Ange" de Henry Naylor

Du 6 décembre au  6 janvier 2018

 

NOTRE AVIS : À NE PAS manquer
-sélection décembre 2017-

Mon Ange, c'est le parcours d'une jeune kurde dont le village est pris d'assaut par les soldats de Daesh. Une combattante en devenir, l'ange de Kobané ?


Tu n’as peut-être pas envie de faire la guerre à Daesh mais Daesh est en guerre contre toi. Tu es tout ce qu’ils détestent.
  © Fabienne Rappeneau

© Fabienne Rappeneau


La pièce en bref

Son père l'appelle « Mon ange ». Elle est jeune, intelligente, étudiante en droit. Elle s'appelle Rehana, et va devenir le symbole de l'ange de Kobané. L'histoire de cette jeune femme kurde qui prend les armes et s'engage auprès des forces armées pour venger la mort de son père et tuer un maximum de soldats de l'E.I. On découvre un personnage de jeune fille aidant ses parents à la ferme dans un petit village encore peu connus des médias, Kobané. Son père lui apprend à tirer au fusil, c'est la condition sine qua non pour qu'elles continuent ses cours de droit. Les forces de Daesh déboulent et elle doit fuir avec sa mère pendant que son père défendra ses terres.

Seule sur scène, Lina El Arabi nous livre une performance époustouflante, à condition d'aimer les jeux de mise en scène ultra immersifs. (avec bande-son à coups de mitraillette et atmosphère guerrière à tous les étages). On a rarement été autant saisi par les tripes. Il faut dire qu'elle envoie, cette Lina, qui interprète tous les personnages sans jamais perdre la mesure.  Aucune fausse note, ce qui était pourtant à craindre quand on s'empare d'un tel sujet. En bref, Mon Ange est un spectacle d'utilité publique, ni plus ni moins.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Le texte, le jeu, la lumière, le son, bref la totale !
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Quelques intonations un tantinet surjouées, mais on peut pas dire que ça nous ait traumatisé.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Quelqu'un qui trouve que quand même les migrants on devrait pas en acceuillir autant.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Le PKK.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène

Jérémie Lippman

download (1).png

Dates
6 déc. au 6 jan. 2018

download (2).png

Horaire
21h (mar-sam)
 

Durée.png

Durée
1h15

Adresse.png

Adresse 
Théâtre Tristan Bernard
64, rue du Rocher, Paris 8

Avec.png

Avec
Lira El Arabi

Prix.png

Prix
- de 26 ans: 11 €
+ de 26 ans : 29 €
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !