« Mélancolie(s) » d'après Anton Tchekhov

Du 29 novembre au 12 janvier 2017

 

NOTRE AVIS : à ne pas manquer
-sélection décembre 2017-

La Tchekhovmania n'en finit plus de nous surprendre, avec ici un mix d'Ivanov et des Trois Sœurs sauce contemporaine. Vous reprendrez bien une petite louche de spleen ?


A trente ans déjà, la gueule de bois, je suis vieux, j’ai mis ma robe de chambre.
  © Simon Gosselin

© Simon Gosselin


La pièce en bref

 

« La tête lourde, l’âme paresseuse, fatigué, cassé, sans foi, sans amour, sans but, comme une ombre, j’erre parmi les gens, je ne sais pas qui je suis, pourquoi je vis, ce que je veux. » Tiens tiens, on se reconnaîtrait pas un peu
là-dedans ?  Le brave homme qui a prononcé ces mots n’est pourtant qu’Ivanov, fameux héros tchékhovien, dont l'histoire croise ici celle des Trois Sœurs pour un drame familial où tout le monde cherche — non pas son chat — mais un sens à donner à sa morne existence. Alors on boit, on s’engueule, on dilapide tout son fric et on se remarie à tour de bras pour éviter de voir cette chienne de vie s’échapper sans qu’on puisse avoir eu le temps de la sentir passer.

Les prénoms ont beau avoir été changés (pour respecter l'anonymat des personnages), les textes sont restés quasiment intacts, et les errements sentimentaux de chacun semblent s'inspirer d'une période qui pourrait tout à fait être la nôtre : absence d'envie, peur de l'avenir, désir et douleur de devoir être ensemble, incapacité à prendre une décision…Une bonne petite purge existentielle qui vous fera le plus grand bien. « Je mène tout l’acte tranquillement et doucement, mais à la fin, pan dans la gueule du
spectateur ! ». Merci Tchekhov, sympa. C’est vrai qu’on avait bien besoin de se faire remettre les pendules à l’heure en cette année finissante, à quelques jours des fêtes. Vivement le printemps !

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Qu'on nous montre enfin le vrai visage du mariage.
  • Se dire que la mélancolie est un sport comme un autre, et qu'on trouvera toujours une bonne raison de geindre.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Quelques petites longueurs, mais vraiment histoire de chercher la petite bête.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un éternel insatisfait. 
  • Vos frères et sœurs.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Changer d'avis. 
  • Assumer votre petit côté drama.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Julie Deliquet

download (1).png

Dates
29 nov. au 12 jan. 2018

download (2).png

Horaire
21h (mar-sam)

Durée.png

Durée
1h50

Adresse.png

Adresse 
Théâtre de la Bastille
76 rue de la Roquette
Paris 11

Avec.png

Avec
ulie André, Gwendal Anglade, Éric Charon, Aleksandra De Cizancourt, Olivier Faliez, Magaly Godenaire, Agnès Ramy et David Seigneur

Prix.png

Prix
- de 30 ans: 17€
+ de 30 ans : 27€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !