« L’interlope (cabaret) » de Serge Bagdassarian

Du 26 janvier au 11 mars  2018

 

NOTRE AVIS : À NE PAS MANQUER
-sélection février 2018-

Serge Bagdassarian transforme le Studio de la Comédie Française en un cabaret gay et musical. Et ça c'est formidable !   


Je sais bien que je ne fais pas partie de la majorité, mais je peux dire que je suis rare.
  ©  Brigitte Enguerand

© Brigitte Enguerand


La pièce en bref

Si vous pensez que les hommes sont par nature viriles et les girls féminines, on vous conseille de faire un petit tour à l’Interlope. Dans ce cabaret homosexuel, période entre deux-guerres, les genres sont inversés et les bonnes sœurs bousculées. La patronne est une « garçonne » (Véronique Vella, irrésistible) et les danseurs sont transsexuels (Serge Bagdassarian, Benjamin Lavernhe et Michel Favory, méconnaissables). Dans les loges, ça se bouscule et ça se chamaille, mais sur scène, la magie opère. Chacun danse et pousse la chansonnette comme à Broadway. On est époustouflé, et voire même un peu jalouse devant les gracieux pas de danse de ces messieurs. Est-on bien au Studio de la Comédie Française ? Affirmatif ! Non pas qu’on doutait de leur talent, mais là on est vraiment bluffé par leur numéro de genre, c’est le cas de le dire. C’est surprenant, inattendu, on ne peut plus réaliste et vraiment drôle. Ces comédiens savent décidemment tout faire. Ont-ils ne serait-ce qu’un seul défaut ? On cherche, mais on ne trouve pas.

Alors oui, il y a beaucoup de plumes, de strass et de paillettes (prêtées pour l’occasion par le Moulin Rouge), mais la beauté des costumes n’évince en rien la profondeur des sentiments. Car, en plus d’être drôle et léger, ce spectacle est aussi émouvant. On est loin d’une cage aux folles qui piaillent grossièrement. Ici, tout est finesse et subtilité. Bref, cette revue musicale fait l’unanimité.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Tout : les lumières, les décors, les costumes, les acteurs, les chansons, les chorégraphies, la mise en scène, la musique, les dialogues avec le public… 
  • Même l’horaire est parfait : 18h30, vous êtes libéré délivré à 20h00 pour dîner.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Michel Favory, un peu statique (mais sublime dans son interprétation du Condamné à Mort de Genet en chanson).

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un amateur de revue musicale.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les strass et les paillettes of course !  

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Serge Bagdassarian

download (1).png

Dates
26 janv. au 11 mars 2018

download (2).png

Horaire
18h30 (mer-dim)
 

Durée.png

Durée
1h15

Adresse.png

Adresse 
Studio de la Comédie Française,  99 rue de Rivoli Galerie du Carrousel du Louvre, Paris 1

Avec.png

Avec
Véronique Vella, Michel Favory, Serge Bagdassarian, Benjamin Lavernhe, Benoît Urbain, Olivier Moret

Prix.png

Prix
- de 26 ans : 12€
+ de 26 ans : 23€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !