« Let me Try » d'après Virginia Woolf

Du 7 au 25 mars 2018

 
Une réussite.png

NOTRE AVIS : UNE Réussite

Qu'on se le dise, on ne va pas franchement se marrer. Il suffit simplement de le savoir, et de venir avec un bon fond d'humeur guillerette pour se délecter des plus beaux passages du Journal de Virginia Woolf sans avoir envie de mettre la tête dans le four sitôt rentré chez soi.


Mais la seule vie qui soit passionnante est la vie imaginaire.
  © Pascal Victor

© Pascal Victor


La pièce en bref

Jubilatoire, rien de moins. Le Journal de Virginia Woolf — dont la rédaction fut entamée alors qu'elle était à peine âgée de 15 ans — est une enfilade de bons mots, de traits d'esprit, de réflexions sur sa condition de femme et sur la petite société qui l'entoure (et l'étouffe). A côté, notre journal intime a vraiment peu d'allure, et sa publication nous ferait tout bonnement passer pour un simplet. Une fois qu'on a dit ça, il faut bien reconnaître que c'est toujours un immense plaisir d'entendre des phrases qu'on aurait aimé écrire soi-même. Parce qu'en matière de littérature, la jalousie est (presque) toujours un excellent signe.

Ce soir, on est à mi-chemin entre lecture et théâtre. Déambulant au milieu d'énormes liasses de papier, trois comédiennes vont lire les meilleurs passages de ce monument littéraire du 20ème siècle. Moments de doute, considérations profondes ou superficielles sur sa difficile condition d'écrivaine, critiques piquantes de ses contemporains, et la fameuse lettre de suicide laissée à son mari, ici presque murmurée en anglais…C'est drôle, émouvant, subtil, peut-être un peu plat dans la mise en scène, mais après tout, quand le texte va tout va.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Avoir envie de se jeter sur le pavé en sortant (le livre, pas la chaussée).
  • Sentir son cœur se serrer à la lecture de certaines phrases. Quelle femme, tout de même !
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Les tenues, vraiment trop austères et old school. 
  • Piquer du nez de temps en temps.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un littéraire bavard. S'il a tendance à s'arrêter au milieu du livre, c'est encore mieux. 
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les femmes fragilo-fortes.
  • La littérature féministe.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Isabelle Lafon

download (1).png

Dates
7 au 25 mar. 2018

download (2).png

Horaire
20h30 (lun-sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
1h15

Adresse.png

Adresse 
Théâtre Gérard Philipe
59 bvd Jules Guesde
Saint-Denis

Avec.png

Avec
Johanna Korthals Altes, Isabelle Lafon, Marie Piemontese

Prix.png

Prix
- de 26 ans: 12€
+ de 26 ans : 23€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !