« Le langage des cravates » de Sophie Gazel

Du 6 novembre au 19 décembre 2017

 
Mi figue, mi figue.png

NOTRE AVIS : MI-FIGUE MI-FIGUE

Satire du monde du travail, Le langage des cravates nous plonge dans une salle d’attente avant un entretien d’embauche. Tremblez frêles et pauvres candidats ! 


Madame, si vos besoins ne correspondent pas aux normes, il va falloir adapter vos besoins à celles-ci.
  ©  Stéphane Mermilliod

© Stéphane Mermilliod


La pièce en bref

Ah, la fameuse salle d’attente qui rend les mains moites et la gorge sèche ! Cette petite pièce aseptisée où l’on attend, la peur au ventre, le terrible, l’angoissant-mais-néanmoins-nécessaire entretien d’embauche. La voilà qui prend forme sous nos yeux, entre 4 murs blancs, une table basse et une petite musique en boucle. C’est dans ce décor, à peine exagéré, que nos 3 candidats attendent leur tour. Viendra ? Viendra pas ? Le DRH est attendu comme le messie ! Pendant ce temps, le stress et l’angoisse montent, jusqu’à l’extrême. Et provoquent une série de gags toujours plus loufoques.

Oui, le spectacle est drôle, burlesque et décalé. Oui, c’est une manière intelligente de critiquer le monde du travail et ses codes absurdes. Evidemment, on en prend conscience et il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Mais on a comme une impression de déjà-vu. Au début des années 2000, la pièce aurait été moderne et novatrice, mais aujourd’hui, elle semble un peu dépassée. Petit problème de timing, donc. Restent les sketchs et l’interprétation des acteurs enjouée (et sportive !) qui sauvent le tout.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Le personnage féminin et son comique de gestes.
  • La série de diplômes clamée comme une liste de courses !
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • L’impression d’une pièce un peu démodée.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un cadre sup’ en plein burn out.
  • Un jeune diplômé qui pense conquérir le monde.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les salles d’attente à l’odeur de cabinet dentaire.
  • Les femmes au bord de la crise de nerf.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Sophie Gazel

download (1).png

Dates
6 nov. au 19 déc. 2017

download (2).png

Horaire
19h15 (lundi-mardi)

Durée.png

Durée
1h05

Adresse.png

Adresse 
Théâtre de Belleville
94 rue du Fbrg. du temple Paris 11

Avec.png

Avec
Matthieu Beaudin, Pablo Contestabile et Véronic Joly

Prix.png

Prix
- de 26 ans: 10€
+ de 26 ans : 25€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !