« Le Dernier jour d'un condamné » Victor Hugo

Du 7 septembre au 3 novembre 2017 

 
Mi figue, mi figue.png

NOTRE AVIS : MI-FIGUE, MI-FIGUE

William Mesguich ressuscite le condamné de Victor Hugo pour donner de la voix contre la peine de mort. L’intention est louable, le comédien se donne du mal, mais la mise en scène est sinistre.


Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai.
© Chantal Depagne/Palazon

© Chantal Depagne/Palazon


La pièce en bref

Avec une ferveur frôlant l'excès de zèle, William Mesguich règle son pas sur celui de Victor Hugo et pose la question de la légitimité de la peine de mort. Le peuple avide de violence et de règlements de compte qui vient se repaître de la guillotine prend son tarif au passage. On saisit immédiatement la pertinence de réveiller ce texte aujourd’hui, mais pourquoi diable s’être laissé enfermer dans une mise en scène que la télé des années 80 ne renierait pas…

Bon, William Mesguich a bien quelque chose des meilleurs méchants de James Bond, une beauté du diable, une petit côté ambigu, une inconstance travaillée, des rictus redoutables — par ailleurs un rien flippant lorsqu'il franchit la scène pour se rapprocher dangereusement des premiers rangs. Il passe sans concession du clown triste au condamné à mort auquel il reste 24 heures à vivre, encore jeune, pas délinquant pour un sou et néanmoins criminel, qui finit par se demander : à quoi bon ? C’est vrai ça, que ferait-on si nous n’avions plus qu’un jour à vivre, et en captivité s’il vous plaît ?! On vous laisse voir.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • L'ambivalence du condamné.
  • Le message, qui n'a presque pas pris une ride.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • La mise en scène (même si on adore les années 80, au secours).
  • La musique (synthé digne de vieilles séries policières du petit écran).

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Son avocat.
  • Son bourreau.
  • Roert Badinter.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les grandes causes et les petits destins.
  • Les 7 à 8 au théâtre.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  François Boursier

download (1).png

Dates
7 sept. au 3 nov.  2017

download (2).png

Horaire
19h (mar-sam)
17h (dim)

Durée.png

Durée
1h15

Adresse.png

Adresse
Studio Hébertot
78bis bvd des Batignolles
Paris 17

Avec.png

Avec
William Mesguich

Prix.png

Prix
- de 26 ans : 10€
+ de 26 ans : 28€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !