« L'éveil du printemps » de Frank Wedekind

Du 14 avril au 8 juillet 2018

 
Une réussite.png

NOTRE AVIS : Une réussite
-SÉLECTION MAI 2018-
 

Les adolescents peuvent être des beaux gosses très malheureux sous l'empire d'adultes coincés et l'éveil du printemps s'avérer un crépuscule d'hiver. Voici une mise en scène austère mais tenue de la pièce de Wedekind.


Vous revenez d’Egypte monsieur, et vous n’avez pas vu les pyramides ?!
  © Brigitte Enguérand

© Brigitte Enguérand


La pièce en bref

Frank Wedekind, dramaturge allemand de la toute fin du XIXème, n’avait froid ni aux yeux ni à la plume. Cela a sans doute quelque chose à voir avec sa biographie fantasque, qui commence par sa généalogie : il est le fils d’un gynécologue démocrate et d’une actrice et cantatrice occasionnelle. Plutôt rock’n roll ! Mais là n’est pas le sujet. Quoique. L’Éveil du Printemps s’attaque à cet âge que certains disent ingrat et que d’autres trouvent beau, puisque c’est celui de la découverte, du désir et de la métamorphose des corps. Seulement voilà, si les adultes s’en mêlent, si la pruderie bigote fait sa loi, les jeunes filles en fleur et les éphèbes frétillants peuvent perdre l’espoir des beaux lendemains. Faire l’amour devient faire la mort. Ô rage, ô désespoir, ô adulte ennemi… C’est par le biais de l’histoire d’un groupe de jeunes gens et surtout de l’amitié entre un cancre coincé, Moritz et un bon élève éveillé, Melchior, que Wedekind s’attaque au conservatisme, et pose la nécessité d’une éducation progressiste.

La mise en scène est austère, élégante, quoiqu’un peu rigide. On peut décrocher sur certains monologues, mais ça n’enlève rien à la pertinence du spectacle. On ne sort pas ébouriffé, mais épris de liberté. Alors roulez jeunesse !

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

ON A AIMÉ

  • L'audace du sujet.
  • La tenue de la mise en scène.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • La musique.
  • La durée (on décroche un peu dans certains longs monologues).

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Des ados.
  • Ses parents.
  • Des profs de bio.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Le progressisme éducatif.
  • Dénoncer les dangers du conservatisme.
  • L'éducation sentimentale (et sexuelle).

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Clément Hervieu-Léger

download (1).png

Dates
14 avr. au 8 juil. 2018

download (2).png

Horaire
20h30 (lun-dim)
14h (sam-dim)

Durée.png

Durée
2h45

Adresse.png

Adresse 
Comédie française
Salle Richelieu, 1 Place Colette
Paris 1er

Avec.png

Avec

Martine Chevallier, Michel Favory, Éric Génovèse, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Christian Gonon, Julie Sicard, Serge Bagdassarian, Bakary Sangaré, Nicolas Lormeau, Georgia Scalliet, Sébastien Pouderoux, Christophe Montenez, Rebecca Marder, Pauline Clément, Julien Frison, Gaël Kamilindi, Jean Chevalier et les comédiens de l’académie de la Comédie-Française Matthieu Astre, Juliette Damy, Robin Goupil, Alexandre Schorderet

Prix.png

Prix
- de 28 ans : à partir de 11 €
+ de 28 ans : à partir de 16 €
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !