« Les Jumeaux Vénitiens » Goldoni

Du 1 novembre au 31 décembre 2017

 
Une réussite.png

NOTRE AVIS : UNE RÉUSSITE
-sélection novembre 2017-

Une comédie qui déridera même les esprits les plus chagrins !


On dirait une comédie !
© Bernard Richebé

© Bernard Richebé


La pièce en bref

L’histoire est un peu abracadabrante, certes. Deux jumeaux, séparés à leur naissance, dont l’un a grandi à Bergame et l’autre à Venise, se trouvent en même temps à Vérone pour y conclure un mariage. S’ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau physiquement, celui des montagnes est un benêt, tandis que l'autre est plutôt habile. Evidemment, l'un finit par être pris pour l'autre, vice versa, et les quiproquos s'enchaînent. Qui a dit que c’était un ressort comique éculé ? Au contraire, ça fonctionne à merveille. Le metteur en scène, Jean-Louis Benoît, a fait le choix d’actualiser la langue de Goldoni (pour notre plus grand plaisir), et de raccourcir la durée de la pièce (deux heures au lieu de trois) : deux choix salutaires pour rythmer cette comédie et lui redonner du piquant.

Il faut surtout saluer la performance de Maxime d’Aboville, qui incarne tour à tour Zanetto et Tonino, les deux jumeaux. Le comédien, à qui avait été décerné le Molière pour son rôle dans The Servant en 2015, est très au-dessus du reste de la distribution (qui n’est pourtant pas mauvaise). En un quart de tour, il mue du frère campagnard un peu idiot, à l’accent désopilant, au jeune homme citadin à la verve facile. Il porte véritablement la pièce de bout en bout. Mention spéciale également pour Olivier Sitruk dans le rôle de Pancrace, une sorte de dévot qu’on croirait tout droit sorti du Tartuffe de Molière (écrit un peu moins d’un siècle avant tout de même) qui apporte une touche de noirceur dans cette comédie sinon bien légère.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Maxime d'Aboville, clairement.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Le décalage avec le reste de la distribution.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Des jumeaux. 
  • Quelqu'un à qui ça fera pas de mal de rigoler un peu.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les pièces d'époque (avec costumes et tout le tintouin, y compris le combat de cape et d'épée).

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  Jean-Louis Benoît

download (1).png

Dates
1 nov. au 31 déc. 2017

download (2).png

Horaire
21h (mar-sam)
16h30 (sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
1h50

Adresse.png

Adresse 
Théâtre Hébertot
78 bvd des Batignolles
Paris 17

Avec.png

Avec
Maxime d’Aboville – Olivier Sitruk – Victoire Bélézy Philippe Berodot – Adrien Gamba-Gontard – Benjamin JungersThibault Lacroix – Agnès Pontier – Luc TremblaisMargaux Van Den Plas

Prix.png

Prix
À partir de12€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !