« Iphigénie » de Jean Racine

Du 18 au 22 février 2019

 
Mi figue, mi figue.png

NOTRE AVIS : Mi-FIGUE MI-FIGUE
 

La jeune metteur en scène Chloé Dabert s'attaque aux alexandrins de ce bon vieux Racine en choisissant Iphigénie, figure tragique de cette fameuse famille ô combien dysfonctionnelle des Atrides et pose la question : la tragédie racinienne peut-elle être contemporaine ?


On ne m’abuse point par des promesses vaines.
  ©  Christophe Raynaud de Lage

© Christophe Raynaud de Lage


La pièce en bref

Agamemnon a réussi mais n'a pas le vent en poupe pour autant. On
s'explique : il est parvenu à fédérer les différents chefs de Grèce pour aller laminer les (vilains) Troyens qui ont osé voler l'épouse de Ménélas (roi de Sparte et frère d'Agamemnon). Mais si, vous savez : la belle Hélène. Rien que ça ! Seulement voilà : tous les guerriers sont prêts, tous les vaisseaux de guerre frétillent d'impatience de quitter le port d'Aulis mais les vents sont contraires. Pour changer ça, les dieux ne proposent qu'une solution : Agamemnon doit sacrifier sa fille chérie, Iphigénie (oui, les dieux sont durs en affaires). Faut-il être bon père ou bon chef ? Dilemme dilemme. 

C'est dans un décor épuré entre port militaire et début de chantier, à base d'échafaudages, néons, tissu camouflage et herbes sèches - assez moche il faut bien le dire - que la tragédie se déploie dans une hystérie pas toujours justifiée. Si les partis-pris esthétiques se veulent contemporains, la mise en scène reste sage pour ne pas dire académique. On ne s'ennuie pas ferme pour autant mais on reste hélas un peu en rade.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • La mère.
  • La langue de Racine (c'est complexe mais ça marche toujours).
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Le décor.
  • Le manque de charisme d'Agamemnon.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Sa fille.
  • Son père.
  • Un chef (de clan, de guerre, de famille...).
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les tragédies.
  • Les histoires de famille.
  • Le néoclassicisme.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Chloé Dabert

download (1).png

Dates
 18 au 22 fév. 2019

download (2).png

Horaire
20h (lun-ven)

Durée.png

Durée
2h30

Adresse.png

Adresse 
T2G
41 avenue des Grésillons
Gennevilliers

Avec.png

Avec
Yann Boudaud, Bénédicte Cerutti, Victoire Du Bois, Servane Ducorps, Olivier Dupuy, Sébastien Eveno, Julien Honoré et Arthur Verret

Prix.png

Prix
- de 30 ans: 12€
+ de 30 ans : 24€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !