« 12 Hommes en colère » Reginald Rose

Du 5 octobre au 30 décembre 2017 

 
Une réussite.png

NOTRE AVIS : UNE RÉUSSITE

Grande joie de retrouver ce drame judiciaire dont Sidney Lumet avait déjà fait un chef d’œuvre au cinéma. Une mise en scène sans fausse note mais aussi sans fracas. Une critique modèle de la mécanique judiciaire et de ses limites.


La liberté, c’est de ne jamais avoir à dire qu’on est désolé.
© Laurencine Pot

© Laurencine Pot


La pièce en bref

Au terme d’un procès, 12 jurés doivent délibérer afin d’établir la culpabilité ou non d’un adolescent de 16 ans accusé d’avoir poignardé son père, bien que celui-ci se clame innocent. L’issue du vote est sans appel : s’il est déclaré coupable, c’est la chaise électrique. Cela n’empêche pas onze jurés de voter « coupable » sans hésitation. Mais ce vote doit être unanime. Seul contre tous, le douzième juré va ainsi devoir les convaincre un par un et se confronter à cette belle bande de bornés.

Film culte de Sydney Lumet, on pourrait se demander ce que va apporter une adaptation certes plaisante mais qui égalera difficilement un film gravé dans les esprits. On serait tenté de vous dire qu’en effet, ça n’apporte pas grand-chose. Ni dans la mise en scène, ni dans le jeu. Et pourtant, on reste dans un registre jubilatoire sur la déconstruction de l’argumentation judiciaire, et il est difficile de ne pas se gargariser de ces têtes brûlées qui flanchent les unes après les autres pour mettre en doute leur verdict assassin. Car tout repose sur la force des acteurs qui parviennent par la subtilité de leur jeu à nous captiver dans une histoire dont on connaît déjà l’issue (pour beaucoup, du moins) et dont les argumentations pourraient lasser sur la durée. Eh bien que nenni. Le choix du casting est réussi, dans la mesure où tous ont des « tronches »  extraordinairement raccord avec leur personnage. D’autant plus qu’il devient rare de voir une mise en scène réunissant autant d’acteurs, même s’ils sont en colère (c’est l’expression du passé pour dire
« avoir le sum »).


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Le texte qui ne prend pas une ride (ou alors juste une ridule mais franchement ça passe crème).
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Le caractère un peu classique de la mise en scène.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Votre mère qui était fan de P.J. Saint-Martin (Bruno Wolkowitch TMTC)
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • La colère.
  • Les hommes.
  • Le chiffre 12.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  Charles Tordjman

download (1).png

Dates
5 oct. au 31 déc. 2017

download (2).png

Horaire
19h (mar-sam)

Durée.png

Durée
1h20

Adresse.png

Adresse 
Théâtre Hébertot
78 bis bvd des Batignolles
Paris 17

Avec.png

Avec
Jeoffrey Bourdenet, Antoine Courtray , Philippe Crubezy, Olivier Cruveiller, Adel Djemaï, Christian Drillaud, Claude Guedj, Roch Leibovici, Pierre Alain Leleu, Francis Lombrail, Pascal Ternisien, Bruno Wolkowitch

Prix.png

Prix
À partir de 12,50€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !