« Bouvard et Pécuchet » d'après Gustave Flaubert

Du 21 juin au 11 juillet 2018

 

NOTRE AVIS : À NE PAS MANQUER
-SÉLECTION JUIN 2018-

Quel bonheur de retrouver ce duo gentiment débile remodelé par la mise en scène de Jérôme Deschamps (papa des Deschiens, eh, bon dis eh oh, dis !). Un Bouvard et Pécuchet moderne qui ne perd rien de sa saveur et résonne toujours autant comme une vive critique de la société des apparences. Un petit délice.


J’admire la providence car si nous n’étions pas croisés, nous aurions pu mourir avant de nous connaître.
  © Pascal Victor

© Pascal Victor


La pièce en bref

Quand on voit l'un des romans les plus drôles sur l’imbécilité humaine signé Flaubert et mis en scène par un orfèvre de la question (Jérôme Deschamps), on ne peut que se réjouir. Jéjé incarne ici aux côtés de Micha Lescot (sorte de grande asperge digne de Jasper dans les 101 Dalmatiens) ce duo mythique de la débilité profonde. Glandeurs héroïques et ridicules, ils se lient d’amitié au détour d’un banc parisien en constatant qu’ils ont tous deux eu le bon goût d’écrire leur nom à l’intérieur de leur chapeau. Leur bêtise se caractérise avant tout par leur trop grande soif de connaissance, qui ne peut que les mener à la noyade. Tout ceci ne les empêche pas de partir en pleine cambrousse réaliser leur rêve : inventer des trucs pour révolutionner le monde et causer des grands sujets de société, quand bien même on n’y connaîtrait rien. Mais bien sûr, deux cerveaux débiles ne forment pas celui d'un génie, ça se saurait.

On se délecte de leurs tentatives vaines, dans ce décor où chaque expérience peut finir en fumée ou en explosion. Ils nichent dans une sorte d’auberge perdue dont le couple de tenanciers extraordinairement sous-mentaux nous gratifient d'hilarants intermèdes, en passant du nettoyage du zinc au remplissage du ballon de vin rouge. Difficile de ne pas se tordre de rire tout au long de ce spectacle plein de fantaisie, qui se moque des faux semblants, de ceux qui pensent avoir inventé la machine à cambrer les bananes, bref : de ceux qui feraient bien de tourner sept fois leur pouce avant de tweeter.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Pauline Tricot en débile géniale qui nous a littéralement caressé la glotte de rire.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • La mise en scène de la stupidité humaine peut être parfois un peu lassante.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Quelqu’un de très très bête ou de très très intelligent (sans lui préciser à quelle catégorie il appartient).
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les Deschiens.
  • Jacques Tatie.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Jérôme Deschamps

download (1).png

Dates
21 juin au 11 juil. 2018

download (2).png

Horaire
20h30 (mar-sam)
17h (dim)

Durée.png

Durée
1h30

Adresse.png

Adresse 
Espace Pierre Cardin
1 avenue Gabriel
Paris 8

Avec.png

Avec
Jérôme Deschamps, Lucas Hérault, Micha Lescot, Pauline Tricot

Prix.png

Prix
- de 30 ans : 26€
+ de 30 ans : 31€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !