« Aglaé » de Jean-Michel Rabeux

Du 5 au 30 décembre 2018

 

NOTRE AVIS : À NE PAS MANQUER
-SÉLECTION Décembre 2018-

Soixante ans de prostitution, ça forge. Et ce n'est certainement pas Aglaé, juchée sur son tabouret un verre de whisky à la main qui nous dira le contraire.


J’suis heureuse comme pute, j’suis pas heureuse comme mère.
 © Alain Richard

© Alain Richard


La pièce en bref

Aussi loin que remontent ses souvenirs, Aglaé a toujours été « une pute ». Des copains de ses frères à 12 ans aux princes arabes des grands hôtels, elle a tout vu, tout fait, tout aimé ou presque. Ce qui la rapproche d'une caissière de chez Carrefour, c'est son amour du client. Jamais elle ne se serait vue faire autre chose que ce métier, qui selon elle devrait d'ailleurs être remboursé par la sécu. De ses premières fois à la naissance de son seul et unique mouflet (devenu flic, peut-être par provocation), on l'écoute et la regarde déambuler entre les tabourets, caressant ça et là l'épaule d'un spectateur, le corps marqué — mais très beau — à peine recouvert d'un déshabillé de satin noir.

Ce qu'il faut savoir, c'est que la véritable Aglaé existe, et reçoit encore au rez-de-chaussée de son appartement Marseillais. Autour d'elle les gens meurent, tandis qu'elle continue, surmonte un cancer et assume volontiers son petit penchant pour la boisson. Durant des mois, cette femme libre et insolente a confié sa drôle de vie à Jean-Michel Rabeux et Claude Degliame, sans filtre ni remord, jusqu'à nous faire changer de regard sur le plus vieux métier du monde.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Être nous-même assis sur un tabouret.

  • Tout gober, même les petits mensonges.

  • Cette incroyable paire de lunettes palmier-flamand rose.

On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Avoir à se pencher dangereusement en avant lorsqu'Aglaé va se poster dans un angle mort de la salle, poursuivant son solo.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Évitez votre mère, ou tout autre individu avec lequel vous préférez ne pas avoir à entendre d'anecdotes sulfureuses.

Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les marginales.

  • Qu'on vous raconte sa vie


Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Jean-Michel Rabeux

download (1).png

Dates
5 au 30 déc. 2018

download (2).png

Horaire
20h30 (mar-sam)
15h30 (dim)

Durée.png

Durée
1h

Adresse.png

Adresse 
Théâtre du Rond-Point
2bis av. Franklin Roosevelt
Paris 8

Avec.png

Avec
Claude Degliame

Prix.png

Prix
- de 30 ans: 16€
+ de 30 ans : 32€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !

 

Georges Abi-Heila

27 Rue du Théâtre, Paris, Île-de-France, 75015, France