« A la trace » d'Alexandra Badea

Du 2 au 26 mai 2018

 
Une réussite.png

NOTRE AVIS : Une réussite
 

Au croisement du théâtre et du cinéma, cette fiction interroge la question de la maternité et de l'affiliation autour d'une jeune fille en quête d'identité. Si la finalité de l'histoire est très attendue, elle n'en est pas moins réjouissante.


On ne connaît jamais son enfant. On devrait recevoir un mode d’emploi à la maternité.
  © Jean-Louis Fernandez

©Jean-Louis Fernandez


La pièce en bref

Clara a perdu son père le mois dernier. Chez lui, elle a retrouvé un vieux sac à main contenant tout un tas de trucs, dont une vieille carte électorale au nom d'Anna Girardin. Pas évident d'en retrouver le propriétaire avec un nom aussi passe-partout. Qu'importe. Clara quitte tout pour partir à la rencontre de toutes les "Anna Girardin" (interprétées par Judith Henry, qui redouble de justesse à chaque nouveau personnage). Parallèlement à cette enquête, on assiste aux échanges Skypesques d'une quinquagénaire dépressive et déprimante (Nathalie Richard, amour de toujours de la rédaction) avec quatre hommes différents. Et comment s'appelle-t-elle ? Anna. Tiens donc ? Comme de par hasard !

Forcément, l'histoire est cousue de fils blancs, et il nous reste juste à attendre que les destins finissent par s'emberlificoter. Une fois n'est pas coutume, le côté attendu n'enlève rien au plaisir du dénouement, qui vient évidemment apaiser ces personnages en détresse et en proie à l'abandon maternel. Certes, on n'est pas sur l'autoroute du LOL mais le spectacle reste étrangement captivant, et nous renvoie à des interrogations intimes sur notre rapport à la maternité (que l'on soit mère ou fille). On piétine un peu durant les échanges vidéos qui manquent de rythme et donnent légèrement l'impression d'être face à téléfilm sur France 2. En bref, on a aimé, mais on sait pas vraiment pourquoi, et c'est déjà une excellente raison !

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

ON A AIMÉ

  • La scène finale : grandiose ! On voudrait épouser Maryvonne Schiltz.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Les vidéos qui n'apportent pas grand chose à la trame de l'histoire.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Votre mère (surtout si elle a accouché sous X).
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les drames familiaux.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Anne Théron

download (1).png

Dates
2 au 26 mai 2018

download (2).png

Horaire
19h30 (mar)
20h30 (mer-sam)
15h30 (dim)

Durée.png

Durée
2h 

Adresse.png

Adresse 
La Colline - Théâtre National
15 rue Malte-Brun
Paris 20

Avec.png

Avec

Liza Blanchard,  Judith Henry,  Nathalie Richard, Maryvonne Schiltz

Prix.png

Prix
- de 30 ans: 15 €
+ de 30 ans : 30 €
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !