« 1993 » de Aurélien Bellanger

Du 9 au 20 janvier 2018

 
Seulement s'il pleut.png

NOTRE AVIS : SEULEMENT S'IL PLEUT

Est-ce que le triomphe du libéralisme ne peut aboutir en Europe et au-delà qu'au retour de nationalismes violents ? Le jeune et talentueux metteur en scène Julien Gosselin se perd et nous perd dans le tunnel sous la Manche.

DU 10 AU 14 JANVIER INCLUS
🎁  UNE PLACE ACHETÉE = UNE OFFERTE 🎁

Comment ça marche ?
 1. Je choisis ma date de représentation entre le 10 et le 14 janvier.
2. Je contacte la billetterie par téléphone : 01.41.32.26.26
3. Je fournis lors de ma réservation le code « Les 5 Pièces » qui me permet d'obtenir mes invitations ou mes places à moitié prix.
4. Je retire mes billets au guichet le jour du spectacle.


La victoire du libéralisme s’est d’abord produite dans le domaine des idées et des consciences...
— Francis Fukuyama
  ©  Jean Louis Fernandez

© Jean Louis Fernandez


La pièce en bref

Et si 1993 était la fin de l’histoire ? On ne parle pas de la mode désastreuse et bariolée des années 90, ni de leur héritage musical douteux. Il est question ici de la théorie d’un économiste américain, Francis Fukuyama (ça ne s’invente pas), selon laquelle la chute de l’URSS et donc du communisme aurait laissé triompher le libéralisme comme seule idéologie désormais omnipotente. La fin des utopies, disons les choses comme elles sont. La fin de l’histoire, allons-y franco. Aurélien Bellanger, auteur de la pièce, transpose légèrement le point de bascule au moment de la construction du tunnel sous la Manche. Ah oui, il faut vous dire avant toute chose que ce spectacle est une pièce théorique, un essai sociologico-historico-économique projeté sur scène à grands renforts d’effets stroboscopiques, de techno à fond les ballons et de vidéo certes très léchée mais à quoi bon. Et si vous vous demandez où est le théâtre là-dedans, nous sommes bien en peine de vous répondre.

Alors oui, on en prend plein la vue, plein les oreilles, on aurait presqu’envie de réfléchir à la quantité de maximes et de réflexions qu’on nous assène mais le spectacle bien qu’immersif repousse souvent le spectateur dans ses retranchements et au fond de son fauteuil. On en viendrait presque à douter du message de Julien Gosselin… Est-ce un appel aux armes ? Car si c’est une dénonciation, force est de constater qu’elle a tout l’air d’une apologie de la violence. Quoi qu’il en soit, tenez-vous-le pour dit, 1993 c’est beaucoup de bruit pour rien.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • La qualité de l'image vidéo.
  • Quelques fulgurances esthétiques.
On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • La théorie rien que la théorie (et où est le théâtre dans tout ça ?)
  • L'écrasement sonore (dans un club berlinois d'accord, mais là...)

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un ami D.J.
  • Un ami réac.
  • Un ami sourd.
Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • La théorie enseignée à la manière forte.
  • L'Eurodance.
  • Les tunnels.

Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Julien Gosselin

download (1).png

Dates
9 au 20 jan. 2018

download (2).png

Horaire
20h (lun-ven)
16h (sam-dim)

Durée.png

Durée
1h45

Adresse.png

Adresse 
T2G Théâtre de Gennevilliers - 41 avenue des Grésillons - 92230 Gennevilliers

Avec.png

Avec
Quentin Barbosa, Genséric Coléno-Demeulenaere, Camille Dagen, Marianne Deshayes, Pauline Haudepin, Roberto Jean, Dea Liane, Zacharie Lorent, Mathilde-Edith Mennetrier, Hélène Morelli, Thibault Pasquier, David Scattolin

Prix.png

Prix
- de 30 ans : 12€
+ de 30 ans : 24€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !