« La Musica Deuxième » de Marguerite Duras

Du 28 septembre au 3 novembre 2018

 
Mi figue, mi figue.png

NOTRE AVIS : MI-FIGUE MI-FIGUE

Un hall d’hôtel, un couple qui se sépare, une cigarette qu’on ne finit pas. Bienvenue dans le théâtre de Marguerite Duras ! Adapté par Jacques Weber, la Musica Deuxième fait swinguer nos petits cœurs de miel.


Mais nous étions comme tout le monde
 © Crédit

© Crédit


La pièce en bref

Juste après leur divorce, un couple se retrouve dans un hall d’hôtel désert et passe la nuit à discuter, histoire de se remémorer le bon vieux temps. Evidemment, l’ambiance n’est pas à la franche rigolade mais plutôt au désespoir noir du pourquoi-on-s’aime-et-se-déteste-autant. C’est une pièce de Marguerite Duras. En fidèle admirateur de l’auteure, Jacques Weber, cette fois-ci metteur en scène, rend hommage à cette Musica Deuxième, que l’on prolongerait bien encore quelques actes. Car chaque phrase est d’une telle intensité que l’on est stupéfait d’entendre résonner si fort en nous l’incroyable justesse des mots. Ce n’est pas grand, c’est immense. Quelles que soient vos histoires d’amour, vous ne pouvez pas rester de marbre à l’écoute des mots de Duras, qui décrit si bien le couple et ses paradoxes. A croire qu’elle est venue disséquer notre cœur avant d’écrire la pièce.

Ce qui pèche est ailleurs. Disons que le choix des acteurs nous laisse pantois : elle, si jeune et lui bien dégarni, difficile de croire à une histoire d’amour qui remonterait à tant d’années… Passons le principe de réalité et examinons le jeu. Là encore, on sent bien l’effort et le travail derrière, mais le texte est tellement exigeant qu’il est difficile pour eux d’être à la hauteur. On se contente d’écouter les mots, bouleversants, qui dépassent et compensent les maladresses du spectacle.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé.png

On a aimé

  • Le texte qui frise le chef d’œuvre.

On a moins aimé.png

ON A MOINS AIMÉ

  • Le jeu quelque peu maniéré de Stéphane Caillard.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?

  • Un(e) durassien(ne) affirmé(e).

Avec qui faut-il y aller.png

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les petites piqûres de rappel sur la difficulté d’aimer et de rester en couple.

  • Ecouter la littérature.


Infos Pratiques

download.png

Mise en scène  
Jacques Weber

download (1).png

Dates
28 sept. au 3 nov. 2018

download (2).png

Horaire
21h (mar-sam)
16h(sam)

Durée.png

Durée
1h30

Adresse.png

Adresse 
Théâtre du du Petit-Saint-Martin
17 Rue René Boulanger, Paris 10

Avec.png

Avec
 Grégory Gadebois et Stéphane Caillard

Prix.png

Prix
- de 26 ans : 22€
+ de 26 ans : 32€
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !