« La Journée d'une rêveuse »
de Copi

Du 2 au 21 mai 2017

Mi-figue

NOTRE AVIS : mi-figue, mi-figue

Une vieille dame fantasque raconte sa journée (quoique) et sa vie (dans le désordre). Avec panache et un sens aigu de la bipolarité, la grande Marilú Marini fait un tour de piste nostalgique et poétique entre France et Argentine.

DU 2 AU 7 MAI INCLUS
VOTRE PLACE À MOINS 50%

Comment ça marche ?
1.  Je choisis ma date de représentation entre le 2 et le 7 mai.
2.  Je contacte la billetterie par mail ou par téléphone : 01.44.95.98.21
3.  Je fournis lors de ma réservation le code « Folie » qui me permet d'obtenir mes places à moitié prix.
4.  Je retire mes places au guichet le jour du spectacle.


Encore une journée. Le soleil. La terre. Ma chaise. J’ai tout pour être heureuse. Et merde !
© Tristan Jeanne-Valès

© Tristan Jeanne-Valès


La pièce en bref

Faites un effort d'imagination : vous êtes dans une belle maison bourgeoise au milieu d'un parc (et non pas dans la grande salle du Rond-Point devant un plateau noir, avec 2 chaises blanches pour seule compagnie). La journée commence. La rêveuse est une vieille dame fringante en robe noire qui contemple son jardin et s'attarde sur ses hallucinations. Elle évoque sa routine solitaire et ses souvenirs. Elle nous parle, elle entend des voix (nous aussi d'ailleurs), elle se perd dans le temps. Tantôt monstre sacré, animal blessé d'avoir vieilli, tantôt femme fatale ou coquine, elle oscille entre figure de clown et numéro de charme. Et un pianiste surgit, transformant le monologue en numéro de music-hall.

Marillú Marini, star crépusculaire d’un théâtre dont l’âge d’or est passé,  se fond dans les mots de Copi, auteur et compatriote qui, comme elle, avait pour langue maternelle l’argentin et pour langue maîtresse le français. Alors oui, c'est joli, poétique et par moments un peu piquant mais voilà, c’est un peu long et définitivement suranné.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • Le côté femme clown.
  • La nostalgie polissonne.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • La longueur (1h20 c’est bien, 1h c’est mieux !).
  • La voix off (même quand c’est Michael Lonsdale).
  • Le choix de la grande salle (un cabaret intimiste aurait mieux fait l’affaire).
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Sa vieille tante fantasque.
  • Son partenaire de tango.

Allez-y si vous aimez

  • La nostalgie.
  • Les pianistes en caleçon.


Infos pratiques

Mise en scène  
Pierre Maillet

Dates
2 au 21 mai 2017

Horaire
18h30 (mar-dim)

Durée.png

Durée
1h20

Adresse
Théâtre du Rond-Point
2 bis av. Franklin Roosevelt
Paris 8

Avec
Marilú Marini, Lawrence Leherissey

Prix
-30 ans: 18€
+30 ans: 40€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !