« Vu du Pont » 
d'Arthur Miller

Du 4 janvier au 4 février 2016

À ne pas manquer

Notre avis : à ne pas manquer
-sélection DéCEMBRE 2016-

Avec ce drame familial sous tension, Ivo Van Hove nous offre un  plongeon sanglant dans le chaudron new-yorkais des années 50.


J’ai tendance à remarquer les ruines en toutes choses.
© Thierry Depagne

© Thierry Depagne


La pièce en bref

C'est l'histoire d'un homme, Eddie Carbone, immigré italien à New York et docker à la journée, dont la vie repose sur une ambition : celle d'assurer le bonheur de sa nièce Catherine, et accessoirement celui de son épouse Béatrice. Seulement voilà : Catherine n'est plus une enfant mais bel et bien une femme, ce qu'Eddie ne parvient pas à avaler, refusant de la voir gagner sa vie, en aimer un autre et porter des talons hauts.  L'arrivée de deux cousins venus tenter leur chance en Amérique précipite encore davantage sa chute : au premier regard de Catherine sur Rodolpho, on devine que tout risque de se terminer dans un joli bain de sang.

Eddie (merveilleux Charles Berling) est un gus ordinaire : il n'a pas la trempe d'un héros, et encore moins celle d'un lâche. Il traite Catherine comme une enfant et l'aime comme une femme, considère Béatrice comme une mère et la tient à distance, soupçonne Rodolpho d'aimer les hommes et l'embrasse à pleine bouche. Oncle incestueux, mari indigne ou homosexuel refoulé, comment savoir ? Grâce au dispositif quadrifrontal ( qui nous donne l'impression d'être sur le point d'assister à un combat de coqs ),  Ivo Van Hove parvient à maintenir sur le plateau — et dans le public — une tension quasi insoutenable, mais on ne peut plus jouissive.   


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Se réconcilier avec Charles Berling.
  • Voir la tête de certains spectateurs assis en face.
  • Le final, très sanguin.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le monologue du chœur, un peu longuet.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un oncle un peu protecteur. 
  • Une tante trop effacée. 

Allez-y si vous aimez

  • New York.
  • Les bas-fonds. 


Infos pratiques

Mise en scène 
Ivo Van Hove

Dates
4 jan. au 4 fév. 2017

Horaire
20h (mar-sam)
15h (dim)

Durée.png

Durée
2h

Adresse
Ateliers Berthier
1 rue André Suares
Paris 17

Avec
Nicolas Avinée, Charles Berling, Pierre Berriau, Frédéric Borie, Pauline Cheviller, Alain Fromager, Laurent Papot, Caroline Proust

Prix
-28 ans : 18€
+28 ans : 38€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !