« Vu du Pont »
d'Arthur Miller

Du 10 octobre au 21 novembre 2015

Mieux que faire l'amour.png

Notre avis : à ne pas manquer
- SÉLECTION Novembre 2015 - 

Vu du Pont est une tragédie comme on en voit rarement : elle allie la beauté du mythe à la tristesse d'un fait divers.


Ici, c’est la gorge de New York qui engloutit le tonnage du monde entier
© Thierry Depagne

© Thierry Depagne


La pièce en bref

C'est l'histoire d'un homme, Eddie Carbone, immigré italien à New York, travaillant comme docker à la journée, dont la vie repose sur une promesse : celle d'assurer le bonheur de sa nièce Catherine, recueillie lorsqu'elle était encore petite fille. Mais Catherine n'est plus une enfant. C'est une femme, et Eddie est le seul à ne pas s'en rendre compte. Il refuse de la voir partir gagner sa vie, aimer un autre homme et porter des talons hauts.  Le drame s'ouvre le soir de l'arrivée de Marco et Rodolpho, deux cousins de sa femme Béatrice, venus eux aussi tenter leur chance en Amérique. Au premier regard de Catherine sur Rodolpho, on devine que tout cela finira dans le sang. Eddie, merveilleusement interprété par Charles Berling, est un homme ordinaire : il n'a pas la trempe d'un héros, et encore moins celle d'un lâche, et c'est ce qui fait que nous avons tant de mal à le comprendre. Il traite Catherine comme une enfant et l'aime comme une femme, considère Béatrice comme une mère et la tient à distance, soupçonne Rodolpho d'aimer les hommes et l'embrasse sur la bouche. Oncle incestueux, mari indigne ou homosexuel refoulé, Eddie Carbone est un mystère.

On retrouve ici l'immense talent du metteur en scène Ivo Van Hove, qui parvient à tirer le meilleur de chacun des comédiens, tous excellents. Assis autour de la scène, les spectateurs jouissent d'une visibilité parfaite sur ce qui se déroule devant eux, faisant croître une intensité tragique déjà à son paroxysme.

Alicia Dorey 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La pureté de la scénographie : un plateau en forme de cube noir qui s'avance au milieu des spectateurs.
  • La grande modernité de la mise en scène, qui vient bouleverser une vision souvent archaïque de la tragédie.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le chœur, interprété par Alain Fromager, dont les monologues alourdissent parfois le déroulement de la représentation sans en renforcer l'intensité tragique.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami, déjà amateur de théâtre

Allez-y si vous aimez

  • Les drames familiaux
  • New York
  • Charles Berling


Infos pratiques

Mise en scène 
Ivo Van Hove

Dates
10 oct. au 21 nov. 2015

Horaire
20h

Durée.png

Durée
1h55

Adresse

Ateliers Berthier,
1 rue André Suarez

Paris 17

Avec
Nicolas Avinée, Charles Berling, Pierre Berriau, Pauline Cheviller, Alain Fromager, Laurent Papot, Caroline Proust

Prix
-28 ans : 18€
+28 ans : 36€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !