« Une trop bruyante solitude »
de Bohumil Hradal

Du 1 février au 9 mars 2016

Mi-figue, mi-figue

Notre avis : UNE RÉUSSITE

Une presse mécanique, et trente-cinq ans à réduire des livres en poussière. Hanta, que le savoir a malgré lui enveloppé, raconte des pans de son existence. Il nous offre un monologue d’une richesse extraordinaire, poétique et drôle, grave par instants, et plein de majesté.


Quand j’écrase des livres, j’ai l’impression d’entendre des crânes se briser.
© Pauline Legoff

© Pauline Legoff


La pièce en bref

Une toute petite ampoule éclaire progressivement la figure tachée d’encre d’un homme. D'une voix puissante, un éclair de folie dans les yeux, il raconte ses trente-cinq années passées près de sa presse mécanique, à écraser des livres. En écraser et en lire, se nourrir de mots jusqu’à en devenir érudit, presque malgré lui. Il est un poète en devenir, un homme dont les aventures amoureuses nous amusent et nous attendrissent. Dépositaire d’une culture et d’un temps amenés à disparaître, il examine et parle de ces presses monstrueuses, plus grosses, plus rapides, plus efficaces, sans oublier les presseurs, qui n’ont même plus le temps de faire attention aux mots.

L'extrême sobriété de la mise en scène est saisissante : une estrade où se dresse Hanta, une ampoule —dont la lumière fluctue au gré des phrases prononcées —, des musiques qui soutiennent ou renforcent l’intensité du discours. Il est rare de se confronter à un texte qui aborde tous les grands thèmes traités à la fois dans l'art et la littérature. Il est  tout aussi rare de trouver un comédien dont la présence oblige, dès les premiers mots prononcés, à ne plus penser à rien d’autre qu'à ce qui se dit sur scène. En définitive, cette heure de théâtre a quelque chose d'un diamant brut.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La lumière dans tous ses états.
  • Les anecdotes triviales du personnage avec sa bien-aimée.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Rien, la pièce est belle ainsi.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami réfractaire à la culture

Allez-y si vous aimez

  • La bière et le lait (vous comprendrez)
  • La poésie

 


Infos pratiques

Mise en scène  
Laurent Fréchuret

Dates
1 fév. au 29 mar. 2016

Horaire
21h15 (mer-sam)
19h15 (mar)

Durée.png

Durée
1h05

Adresse
Théâtre de Belleville
94, rue du Faubourg du Temple
Paris 11

Avec
Thierry Gibault

Prix
-26 ans: 10€
+26 ans: 25€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !