« The Greatest Show on Earth » 
d'Anna Wagner & Eike Wittrock

Du 30 septembre au 5 octobre 2016

Une réussite

Notre avis : Une réussite

Un enchaînement de numéros qui entend redonner au cirque sa véritable fonction : surprendre, choquer, exhiber. Le résultat est inégal, mais nous offre tout de même des moments de voyeurisme éminemment jouissifs !


I’m skinny at the bottom
© Anja Beutier

© Anja Beutier


La pièce en bref

Si vous espériez emmener votre petite sœur voir des trapézistes se balancer au dessus de la foule, passez votre chemin. The Greatest Show on Earth vous autorise à manger du pop-corn, mais vous déconseille de venir avec un moins de 16 ans ( à tort ou à raison ). Créé à Hambourg au mois d'août dernier par une joyeuse bande de chorégraphes et performers allemands, ce spectacle a le mérite de ne pas vous laisser vous assoupir une seule seconde dans les gradins. Entre une séance de pugilat japonais, une séance de trapèze braguette ouverte et un caca géant entonnant une petite chanson sur la misère du monde, même les plus potaches d'entre vous trouveront leur compte, et bien au-delà. Au son de la musique des Trucs, The Greatest Show on Earth nous rappelle que le cirque est aussi là pour satisfaire notre voyeurisme, à travers l'exhibition de corps et de symboles tournés en dérision, toujours à la limite du ridicule.

Il y a en effet chez tous ces interprètes un mélange d'amateurisme et de maîtrise extrêmement touchant, qui a au moins le mérite de nous faire réfléchir à ce que nous attendons d'un spectacle. Si certaines performances nous laissent un peu dubitatifs — notamment une Blanche-Neige en mal d'affection à la recherche de spectateurs câlins — le numéro de dressage durant lequel un siamois à poil long doté de parole escalade un arbre à chat à l'aide d'une petite saucisse vaut à lui seul le détour. Et pour ceux qui n'en auraient pas eu assez, vous pourrez avoir l'immense privilège de vous prendre une tomate en pleine figure en guise de bouquet final.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • L'audace du groupe de japonais contact Gonzo.
  • Le harnais du chat, agrémenté d'une petite toque de fourrure.
  • Voir le public recouvert d'une bâche en plastique. Pas très courant.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Les costumes, un peu too much pour être réellement subversifs.
  • Que l'on puisse encore demander à un spectateur de venir sur le plateau pour participer. 
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami des animaux.
  • Un fan de Whitney Houston, s'il en reste.

Allez-y si vous aimez

  • Les combinaisons en cuir. 
  • Vous moquer du cirque.


Infos pratiques

Mise en scène 
Philippe Quesne

Dates
30 sept. au 5 oct. 2016

Horaire
20h30 (mer-ven)
18h30 (sam)
15h30 (dim)

Durée.png

Durée
1h45

Adresse
Théâtre Nanterre Amandiers
7 avenue Pablo Picasso
Nanterre

Avec
Charlotte Simon et Zink Tonsur, Yuya Tsukahara, Keigo Mikajiri, Takuya Matsumi, Ayaka Nakama, Florentina Holzinger, Eisa Jocson, Márcio Kerber Canabarro, Maika Knoblich, Hendrik Quast, Vincent Riebeek, Emmilou Röβling, Vânia Rovisco, Karol Tymiński, Jeremy Wade

Prix
-30 ans : 15€
+30 ans : 30€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !