«Rencontre avec un homme hideux» 
de David Foster Wallace

Du 3 au 18 octobre 2016

A ne pas manquer

Notre avis : à ne pas manquer
-sélection octobre 2016-

Un récit de viol sublime et dérangeant, tiré du recueil Brefs entretiens avec des homme hideux, du regretté David Foster Wallace, monstre de la littérature américaine disparu en 2008.


Il fallait que quelqu’un meurt à la fin.
© Laura Bazalgette

© Laura Bazalgette


La pièce en bref

Impossible de ne pas vouer un culte à l'œuvre de David Foster Wallace en sortant de cette Rencontre avec un homme hideux. Seul sur un plateau faiblement éclairé, Rodolphe Congé répond aux questions silencieuses d'un interlocuteur invisible — à qui il ne manque pas de resservir un petit doigt de gin de temps à autre — lui racontant sa rencontre avec une jeune post-hippie gerblivore et  férue d'ésotérisme ayant réchappé d'un viol et d'une tentative de meurtre.  D'abord teinté d'un cynisme à la Houellebecq (en pire), le récit devient progressivement plus ambigu, et l'on cesse de rire sous cape au fur et à mesure que croît en nous le sentiment de voir la scène du crime se recomposer sous nos yeux. 

La langue de David Foster Wallace — déjà très ardue dans le texte — est ici merveilleusement traduite, et transposée sur scène dans un monologue on ne peut plus jubilatoire. Le texte est dense, intelligent, complexe, et nous fait ressentir par procuration les émotions les plus honteuses dont l'âme humaine est capable. Avec une question centrale : peut-on ressentir de l'amour pour son tortionnaire ?  Jouir d'un traumatisme ? Au-delà d'une mise en abîme du récit, on assiste à une superposition du sentiment amoureux lui-même, si bien que l'on ne sait plus trop qui est le plus hideux des trois. Celui qui viole, celui qui raconte, ou encore nous.  


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Ne pas décrocher une seule seconde.
  • Le portrait-robot du post-hippie.
  • Qu'on nous explique pourquoi les femmes ferment les yeux pendant l'orgasme.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le groupe de scolaire hilare un rang  plus loin. 
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un amateur de littérature, capable de se concentrer plus de 20 minutes.

Allez-y si vous aimez

  • Faites entrez l'accusé.
  • Vivre par procuration.


Infos pratiques

Mise en scène 
Rodolphe Congé et Joris Lacoste

Dates
3 au 18 oct. 2016

Horaire
20h30 (lun-ven)
19h30 (jeu-sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
1h15

Adresse
Théâtre de la Cité Internationale
17 boulevard Jourdan
Paris 14

Avec
Rodolphe Congé

Prix
-30 ans : 11€
+30 ans : 22€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !