« Racine ou la leçon de Phèdre»
d'Anne Delbée

Du 27 août au 12 novembre 2016

Une réussite

NOTRE AVIS : une réussite

Un spectacle sur Racine. Une revue sur Phèdre. Une leçon de théâtre. Un voyage au pays de la langue française. Anne Delbée nous offre tout cela. Et la petite salle du Poche-Montparnasse est l’écrin idéal à un un tel présent !

DU 13 au 30 septembre
1 PLACE ACHETÉE = 1 PLACE OFFERTE

Comment ca marche ?
1.  Je m'informe, sur la billetterie en ligne, du prix des places pour les dates de mon choix
2.  Je contacte la billetterie par téléphone (01.45.44.50.21)
3.  Je fournis, lors de ma reservation, le code «5 sur 5» qui me permet d'obtenir 1 place gratuite
4.  Je retire mes places au guichet du théâtre le jour du spectacle


Phèdre est une partition dont il faut suivre, pas à pas, les notes.
© Emmanuel Orain

© Emmanuel Orain


La pièce en bref

À l’initiative de ce cadeau-surprise, il y a une grande Dame du Théâtre. Une de celles qui côtoya les plus illustres, qui traversa un demi-siècle de théâtre classique et se refusa sans cesse à la médiocrité. Anne Delbée débute sa leçon sur un mode léger, drôle – car la tragédie ne la rend pas triste, au contraire. La première partie du spectacle nous fait rire et sourire ; on est heureux. Anne Delbée n’a pas uniquement écrit un texte imposant, touffu, dense, démesuré. Elle a créé une scénographie au service de cette déclaration d’amour enflammée. Sur des plaques métalliques installées en fond de scène, elle projette des images et vidéos qui prolongent le voyage. Elle redonne à Racine son visage de 17 ans et s’adresse en priorité à la jeunesse d’aujourd’hui, aux futurs poètes. « Il faut transmettre aux gosses de dix ans les plus grands textes, c’est tellement simple la poésie, c’est du cinéma ». 

On aime son jeu d’équilibriste sur les vers raciniens, on raffole de son interprétation du Lac des Cygnes, mais surtout, surtout : on l’écouterait des heures emprunter la voix d’Hippolyte, de Phèdre ou d’Andromaque. Peu à peu, à mesure que la vie de l’immense auteur défile sous nos yeux : lorsqu’il commence à s’enfoncer dans sa propre tragédie, on se sent nostalgique, mélancolique, romantique. Car la vraie question du spectacle, posée par Racine, nous ramène à notre propre destin : qu’aurai-je fait de ma vie ? Aurai-je aimé comme il le fallait ? Leçon de Phèdre, leçon d’amour, leçon de vie : qu’il fait bon s’instruire auprès d’Anne Delbée.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • L’interprétation magistrale d’Anne Delbée, l’intensité qui se dégage de sa formidalble déclaration d’amour à la langue française.
  • Les musiques, les jeux de lumière, les vidéos projetées en fond de scène : autant d’éléments de mise en scène simples et subtils à la fois.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le texte déclamé façon rap/rock.
  • Le dernier quart d'heure, un poil longuet.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Des poètes en puissance (de préférence âgés de 17 ans).
  • Plus largement, tous les amoureux de la langue.
  • Encore plus largement, quiconque refuse la médiocrité !

Allez-y si vous aimez

  • Racine, La Fontaine, Molière, Claudel et tous leurs petits copains.


Infos pratiques

Mise en scène  
Anne Delbée

Dates
27 août au 12 nov. 2016

Horaire
21h (mar-sam)
15h (dim)

Durée.png

Durée
1h30

Adresse
Théâtre de Poche-Montparnasse
75 bvd du Montparnasse
Paris 6

Avec
Anne Delbée

 

Prix
-26 ans: 10€
+26 ans: 26€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !