« Quello che di più grande l'uomo ha realizzato sulla terra »
de Silvia Costa

Du 15 au 19 mars 2016

Notre avis : Seulement s'il pleut... et seul

Dans sa dernière création, Silvia Costa aborde la question du langage et de la difficulté à définir ce qui ne peut l’être. Une mise en scène impénétrable où le spectateur se sent malheureusement laissé de côté.


En essayant de définir, nous pourrions ne jamais en finir.
©  Matteo de Mayda

©  Matteo de Mayda


La pièce en bref

Je vous promets, c’est difficile de ne pas aimer un spectacle. On cherche toujours la petite bête. Celle qui va éveiller notre intérêt, qui nous fera dire en sortant de la salle que finalement on a quand même vu quelque chose de pas si mal. Une phrase qui nous a marqué, un geste, un regard, un objet. Tout est bon à prendre pour ne pas être totalement vide. Eh bien cette fois ci, ce que j’ai pris de meilleur, c’est le noir total fait dans la salle avant le début de spectacle. C’est rare un noir total où l’on ne distingue plus ses voisins, plus ses mains, rien. Un noir, un vrai. Un noir qui plonge dans une concentration sublime. Après, le spectacle commence, et on en serait bien resté au noir.

Collaboratrice régulière du plasticien Romeo Castellucci, à qui l’on doit des spectacles pour le moins hors norme et déroutants, Silvia Costa propose ici une réflexion sur la forme, et les limites lexicales de la définition d’un objet. A l’intérieur d’un cube scindé, étincelant de blancheur, quatre individus se croisent, sans qu’on ne voit jamais vraiment leur visage, et composent ensemble ce qui constitue « l’histoire ».  Impossible d’expliquer ce qu’il se passe réellement dans cette performance nébuleuse. Certes, d’aucuns pourront dire que la force esthétique du spectacle tient à la musique de la langue italienne et aux silences, aux jeux de lumières et à l’incroyable idée de faire jouer les acteurs dos au public. Mais si vous aimez qu’on vous raconte des histoires, passez votre chemin.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Le noir d'ouverture.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le reste, malheureusement… 
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Quelqu'un à qui l'incompréhension ne pose aucun problème, bien au contraire

Allez-y si vous aimez

  • Les cubes


Infos pratiques

Mise en scène  
Silvia Costa

Dates
15 au 19 mar. 2016

Horaire
19h30 (mar-jeu)
20h30 (ven-sam)

Durée.png

Durée
0h50

Adresse
T2G
41 av. des Grésillons
92230 Gennevilliers

Avec
Silvia Costa, Lanra Dondoli, Giacomo Garaffoni, Filippo Pagotto

Prix
-30 ans : 13€
+30 ans : 24€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !