« Orfeo. Je suis mort en Arcadie » 
d'après Claudio Monteverdi & Alessandro Striggio

Du 17 janvier au 5 février 2017

Une réussite

NOTRE AVIS : une réussite
-Sélection janvier 2017

Parce que bricolage, apiculture et opéra baroque font bon ménage (si, si), le collectif La Vie Brève réussit une transposition joyeusement foutraque et délicieusement musicale du mythe d’Orphée.


Je suis la Musique, et par mes doux accents Je sais apaiser les cœurs tourmentés.
© Jean-Louis Fernandez

© Jean-Louis Fernandez


La pièce en bref

Pour ceux qui dormaient pendant les cours de mythologie : Orphée est tombé raide-dingue d’Eurydice. La belle étant aussi sous le charme du poète musicien, ils se marient mais n’ont pas beaucoup d’enfants car voilà qu’un méchant serpent mord Eurydice. Passant de vie à trépas, elle part séance tenante pour les Enfers. Orphée ne peut se résoudre à vivre sans sa bienaimée et part donc la chercher coûte que coûte dans les limbes, prêt à en découdre avec Cerbère, Pluton et Proserpine.

Le collectif La Vie Brève réunit des trublions talentueux, fougueux et touche-à-tout férus de musique et d’univers joyeusement bricolés. Appuyés sur l’Orfeo de Monterverdi, jamais à court d’idées farfelues et d’entrées fracassantes, ils nous embarquent dans leur univers visuel et musical immédiatement foutraque et follement baroque. On passe sans transition du rire aux larmes, dans une traversée incongrue d’un mythe romantique (et tragique !) qui ménage néanmoins des escales comiques irrésistibles. Certes, les mélomanes puristes risquent l’infarctus, mais on peut tout de même se payer une petite une aventure rocambolesque de temps en temps, non ?


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • Les apiculteurs.
  • Lorsque Charon et Cerbère jouent au lancer de bâton.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • La voix d'Orfeo.
  • Quelques longueurs.
  • Le côté désuet du mythe.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un déménageur amateur de théâtre.
  • Un mélomane un peu cinglé.
  • Un latiniste punk.

Allez-y si vous aimez

  • Les histoires d'amour qui finissent mal (du moins en général).
  • La récolte de miel en milieu scénique.
  • L'immersion bazar-baroque.


Infos pratiques

Mise en scène  
Jeanne Candel
Samuel Achache

Dates
17 jan. au 5 fév. 2017

Horaire
20h30 (mar-sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
2h

Adresse
Bouffes du Nord
37 bvd de la Chapelle
Paris 10

Avec
Matthieu Bloch,  Anne-Emmanuelle Davy, Vladislav Galard, Anne-Lise Heimburger, Florent Hubert, Clément Janinet, Olivier Laisney, Léo-Antonin Lutinier,  Thibault Perriard, Jan Peters, Marion Sicre, Marie-Bénédicte Souquet, Lawrence Williams

Prix
-26 ans: à partir de 14€
+26 ans: à partir de 27€

N.B : arrachez les dernières places sur le site du Théâtre de la Ville, appelez la billetterie des Bouffes du Nord au 01.46.07.34.50 (si, ça se fait), campez devant la salle, ou prenez votre mal en patience jusqu'au 23 février à Choisy-le-Roi et le 25 février à Alfortville.


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !