« Onomatopée »
de Tg STAN, de KOE, Dood Paard & Maatschappij Discordia

Du 19 octobre au 6 novembre 2015

Mi figue, mi figue

Notre avis : Mi figue, mi figue

Cinq garçons de café nous servent une leçon sur le langage en cinq actes. Et avec l'accent belge, s'il vous plaît. Amusant, mais pas si convaincant. 


Dans ta perception gustative générale, le sucre est devenu un obstacle !
© Sanne Pepper

© Sanne Pepper


La pièce en bref

Le public entre par les coulisses. Cinq hommes, assis sur des chaises de fortune, devisent gaiement autour d'une théière, d'un cageot rempli de menthe et d'un pain de sucre. Leurs conversations n'ont aucun sens, pas plus que la manière dont chacun occupe l'espace, et c'est ce décalage qui va servir de prétexte à toutes sortes de performances verbales aussi loufoques qu'extravagantes . On nous promet que « quelque chose » est sur le point de commencer, et les cinq trublions prennent un malin plaisir à retarder le début de la représentation. Trente minutes à tourner en rond, sans doute les plus réussies du spectacle, qui nous interrogent sur la vacuité du langage. Puis la machine s'emballe : on se lève, on gesticule, on déchire les murs avant de les rafistoler à l'aide d'un rouleau de scotch… Du grand n'importe quoi, qui pourrait être jouissif s'il n'était pas si disproportionné.

Lorsque tout a été détruit, on nous demande de traverser la scène afin d'aller prendre place de l'autre côté, ce qui a pour effet de nous déstabiliser encore davantage. La performance s'achève enfin sur cinq monologues assez inégaux, et nous laisse un peu perplexes face à une réunion de comédiens dont on attendait pourtant beaucoup.

Alicia Dorey 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Que le public soit mis à contribution dès les premières minutes du spectacle.
  • L'absurdité des dialogues autour de situations du quotidien tournées en dérision. 

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un  ami, déjà amateur de théâtre

On a moins aimé

  • L'exagération du côté « déjanté » de la pièce, qui peut être un peu lassant.
  • Le déséquilibre entre les deux parties du spectacle, la deuxième étant plus que décevante.

Allez-y si vous aimez

  • Le thé à la menthe
  • Les animaux empaillés

Infos pratiques

Mise en scène 
Tg Stan, de KOE, Dood Paard et Maatschappij Discordia

Dates
19 oct. au 6 nov. 2015

Horaire
20h

Durée.png

Durée
1h45

Adresse
Théâtre
de la Bastille
76 rue de la Roquette
Paris 11

Avec
Gillis Biesheuvel, Damiaan De Schrijver,
Willem de Wolf, Peter Van den Eede,
Matthias de Koning

Prix
-30 ans : 17€
+30 ans : 24€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !