« Old Times »
d'Harold Pinter

Du 29 mars au 12 juin 2016

Seulement s'il pleut

Notre avis : SEULEMENT S'IL PLEUT…et seul

Old times (ou plutôt C'était hier, dans sa traduction française) avait tout pour nous combler : une distribution de grande qualité, un texte noir et mystérieux, une tension palpable de la première à la dernière minute…autant d'éléments qui nous laissent pourtant indifférents ! 


There are some things one remembers even though they may never have happened.
© Pascal Victor

© Pascal Victor


La pièce en bref

Kate et Deeley, la quarantaine bien sonnée, forment un couple gentiment éteint — mais dont on devine imperceptiblement la passion aujourd'hui disparue — ont décidé voilà plusieurs années de s’éloigner de Londres pour aller vivre au bord de la mer. Tous deux semblent comme « anesthésiés » par un confort aussi bien désiré que subi. Un soir, l'arrivée d'un troisième personnage va faire basculer leur fragile équilibre, pour les plonger dans de douloureuses réminiscences :  Anna, amie d’université de Kate exilée en Sicile, va lentement égrener leurs souvenirs de jeunesse, et ce avec un sadisme non-dissimulé. Elle pénètre l'esprit de ses hôtes, et part chercher dans les recoins de sa mémoire (et de ses fantasmes ?) des scènes de rencontre ambigües, floues, vécues il y a plus de vingt ans. 

Anna, interprétée par la jeune Adèle Haenel, déçoit beaucoup dans un rôle qui nous fait plus l’effet d’une cote mal taillée : comment croire que nous sommes là face à une femme ayant « vécu », alors même qu’on la voit affublée d’une sage petite robe bleue, adoptant une posture de femme fatale à laquelle personne ne croit (car si vous en doutiez encore, sachez que même perché sur des talons, balancer son bassin de droite à gauche lorsque l’on n’est pas persuadé de son pouvoir d’attraction reste une grave erreur). Alors C’était hier, certes, mais on ne se souvient déjà de rien !


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • Marianne Denicourt, touchante dans le rôle de Kate, reste malgré tout une formidable actrice.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • L’écran sur lequel défile des images de l’océan, qui semblent s’inspirer d’une publicité pour un centre de balnéothérapie.
  • La robe jaune (décidément !) de Marianne Denicourt, qui lui donne une allure faussement naïve, et nous laisse profondément dubitatif. 
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un vieux couple

Allez-y si vous aimez

  • Les amis d'enfance
  • Les mariages en berne


Infos pratiques

Mise en scène  
Benoît Giros

Dates
29 mar. au 6 juin 2016

Horaire
20h30 (mar-sam)
15h (dim)

Durée.png

Durée
1h35

Adresse
Théâtre de l'Atelier
1 place Charles Dullin
Paris 18

Avec
Adèle Haenel
Marianne Denicourt
Emmanuel Salinger

Prix
-26 ans: 10€
+26 ans: à partir de 17€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !