« Nos Serments » 
de Julie Duclos

Du 7 au 22 avril 2016

À ne pas manquer

Notre avis : à ne pas manquer
-Sélection avril 2016-

Dans un spectacle aux allures de documentaire sentimental, Julie Duclos prend le parti de mêler théâtre et cinéma, en s'inspirant très librement de La Maman et la Putain de Jean Eustache. En ressort une analyse à la fois riche et spontanée des mécanismes du désir.


François François François tu ne rappelles pas et tu ne réponds pas François François François François François reviens reviens
© Elizabeth Carecchio

© Elizabeth Carecchio


La pièce en bref

Ce qui fait la différence avec Nos Serments, et sans doute le succès de ce spectacle repris pour la deuxième année consécutive à La Colline, c'est que le film dont il s'inspire est davantage un point de départ qu'un cache-misère. De La Maman et la Putain, film culte de Jean Eustache sorti en France en 1973, elle parvient à extraire un mélange de fraîcheur et de gravité, ainsi qu'un phrasé caractéristique des personnages de la Nouvelle Vague (insupportable pour certains, bouleversant pour d'autres). L'histoire est pourtant d'une simplicité désarmante : François vit avec Esther, tombe amoureux d'Oliwia et part avec elle, tandis que son meilleur ami zone dans les parages, un peu désœuvré, cherchant mollement à vivre quelque chose . Esther souffre, passe de l'euphorie au désespoir, s'éprend d'un autre sans grande conviction, maudit François tout en invoquant son retour… 

La simplicité des décors, entre coin de chambre et bout de salon, sur un plateau qui ressemble à un studio de cinéma, est d'autant plus convaincante qu'elle parvient à recréer un univers familier, où chaque détail a son importance. C'est donc en terrain connu que l'on assiste à ces petites scènes de ménage et autres joutes amoureuses, exécutées avec une grande justesse par des comédiens dont la présence se révèle encore plus troublante et magnétique que l'année précédente. 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Le dispositif vidéo, très réussi (pour une fois).
  • La sensation de proximité qui se crée immédiatement avec les comédiens.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Une pièce dont la longueur (2h40 avec entracte) n'est pas forcément justifiée.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami au bord de la rupture, ou en phase de rémission

Allez-y si vous aimez

  • « La Maman et la Putain » de Jean Eustache 
  • Les triangles amoureux


Infos pratiques

Mise en scène 
Julie Duclos

Dates
7 au 22 avr. 2016

Horaire
19h (mar)
20h (mer-sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
2h40
(entracte)

Adresse
Théâtre de la Colline
15 rue Malte-Brun
Paris 20

Avec
Maëlia Gentil, David Houri, Yohan Lopez, Magdalena Malina, Alix Riemer, Vanessa Larré

Prix
-30 ans : 14€
+30 ans : 20€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !