« Noos »
de Justine Berthillot & Frédéric Vernier

Du 10 au 20 mars 2016

A ne pas manquer

Notre avis : à ne pas manquer
-Sélection MARS 2016-

Dans le cadre du festival (Des)illusions au Monfort, Noos est sans aucun doute un des spectacles incontournables de la programmation. Un porteur et une voltigeuse:  l’un donne vie à l’autre avant de la perdre lui-même.


Trente minutes d’acrobaties poétiques mêlant finesse et brutalité.
© Clément Cebe

© Clément Cebe


La pièce en bref

Il est assis, elle, allongée face au sol. Il lui soulève un pied. Une main. Un bras. Puis relâche le membre inerte. Puis recommence. Comment faire pour jouer avec cette poupée inanimée ? Il hésite puis tente à nouveau, l’envoie valdinguer dans les airs, puis la rattrape, toute molle. Chute après chute, le corps prend vie. Comme une marionnette, il la manipule de façon à ce qu’elle mette un pied devant l’autre, avant qu’elle ne tombe encore. On se crispe, on a peur qu’elle se fasse mal, et pourtant elle se redresse aussitôt. 

Pendant une demi-heure, Justine Berthillot et Frédéri Vernier (oui oui sans « c » on vous dit) s’exercent à cette danse de pantins acrobatiques avec un flegme qui rend leurs figures d’autant plus poignantes. Noos raconte avec poésie et douceur le lien tangible et la confiance qui existent entre deux corps, ainsi que l’interdépendance de leurs énergies respectives, car l’un ne peut exister sans l’autre. C’est beau, touchant, drôle aussi. Quand la voltigeuse reprend ses droits et que le porteur se retrouve à son tour inerte, ses manœuvres pour le porter sont vaines, amusantes et pathétiques. Tout est fait dans un esprit de désinvolture qui donne l’impression qu’aucune de ces acrobaties ne demande le moindre effort, à tel point qu’on serait presque tenté de répéter l’exercice dans le salon avec un copain. Chose qu’on vous déconseille vivement, surtout si votre copain a bu une bouteille de Pouilly Fuissé.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Cette légèreté, acrobatique et rieuse.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • La durée du spectacle. Parce qu’on serait bien resté un jour ou deux de plus à les regarder se mouvoir. Mais bon, il paraît que c’est un peu fatiguant.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Pour une fois, n'importe qui, c'est toujours un plaisir

Allez-y si vous aimez

  • Le chewing gum


Infos pratiques

Mise en scène  
Frédéri Vernier
Justine Berthillot

Dates
10 au 20 mar. 2016

Horaire
19h (jeu-ven)
15h (sam-dim)

Durée.png

Durée
0h30

Adresse
Monfort
10, rue Brancion
Paris 15

Avec
Frédéri Vernier
Justine Berthillot

Prix
-30 ans: 14€
+30 ans: 18€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !