« Nobody »
de Cyril Teste

Du 3 au 21 novembre 2015

Seulement s'il pleut...et seul

Notre avis : Seulement s'il pleut...Et seul

Filmer le théâtre et le projeter sur grand écran en simultané. Tel est le pari ambitieux mais encore perfectible de Cyril Teste dans Nobody, en ce moment à l'affiche au Monfort. 



27B. C’était le numéro de mon box à l’étage restructuration, avec tous les monstres qui peaufinaient les projets de licenciement massif.
© Simon Gosselin

© Simon Gosselin


La pièce en bref

Jean Personne est l'archétype du jeune cadre dynamique : consultant au sein d'une grande entreprise spécialisée en restructuration, il compte parmi les nombreuses victimes d'un système devenu éminemment cynique et déshumanisé. Épié en permanence, évalué par ses semblables et marginalisé par ses supérieurs, il erre jour et nuit dans un open space aussi froid qu'inhospitalier, essayant tant bien que mal de ne pas sombrer dans la folie. S'inspirant des textes de Falk Richter, Cyril Teste et son collectif MxM  anticipent les dérives d'un monde du travail fantasmé, où la notion de vie privée n'existe plus. Devant un tel sujet, nous étions en droit d'attendre beaucoup plus que ce qui nous est proposé : difficile en effet de ne pas se montrer sceptique face à une approche si manichéenne des rapports humains, qui sombre trop souvent dans la caricature. Car dénoncer la violence du monde de l'entreprise ne peut se borner à la reprise d'un vocabulaire corporate, ni à reproduire sur scène les humiliations quotidiennes d'un stagiaire un peu maladroit. Prisonniers du texte, les comédiens incarnent des personnages sans aspérités, dont les accès de colère comme les crises de larmes ne parviennent pas à nous convaincre.

Unanimement salué par la critique, tout l'intérêt du spectacle réside dans la performance filmique en temps réel qui se déroule devant nous. Basée sur un dispositif cinématographique extrêmement ingénieux, la pièce est filmée et projetée en instantané sur l'écran qui surplombe la scène, transformée en vase clos et impersonnel au sein duquel évoluent les comédiens. Grâce à la netteté du cadre et aux déplacements de la caméra, les détails qui nous auraient échappé lors d'une mise en scène classique nous apparaissent ici dans toute leur brutalité. En définitive, on ressort de la salle avec le sentiment d'avoir assisté à une pièce dont la force réside uniquement dans la scénographie, au détriment du texte.

Alicia Dorey


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La prison de verre dans laquelle évoluent les comédiens, troublante de réalisme.
  • Les rendez-vous individuels chez la psychologue d'entreprise, seuls moments où l'humour fonctionne.

On a moins aimé

  • Les dialogues, si caricaturaux que cela en devient parfois gênant.
  • Les relations sentimentales, maladroites, qui donnent à la pièce des airs de série télévisée des années 1980.

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un  collègue de travail

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les visioconférences
  • Le team building
  • Les séries B

Infos pratiques

Mise en scène 
Cyril Teste

Dates
 3 au 21 nov. 2015

Horaires
20h30 (mar-sam)
 

Durée.png

Durée
1h30
 

Adresse
Théâtre
Le Monfort
106 rue Brancion
Paris 15

Avec
Elsa Agnès, Fanny Arnulf, Victor Assié, Laurie Barthélémy, Pauline Collin, Florent Dupuis, Katia Ferreira, Mathias Labelle, Quentin Ménard, Sylvère Santin, Morgan Lloyd Sicard, Camille Soulerin, Vincent Steinebach, Rébecca Truffot

Prix
-30 ans : 18€
+30 ans : 28€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !