« Mayday » 
de Dorothée Zumstein

Du 23 février au 17 mars 2017

Une réussite

NOTRE AVIS : une réussite
-
SÉLECTION FÉVRIER 2017-

Tiré d’un fait divers sordide, Mayday nous jette en pleine face l'histoire d'une petite fille à qui la vie n'a pas fait de cadeau, et qu'il vaut mieux ne pas croiser dans la cour de récré.

LES 2 & 5 MARS
20 INVITATIONS À GAGNER 
&
DU 23 FÉVRIER AU 17 MARS INCLUS
UNE PLACE ACHETÉE = UNE PLACE OFFERTE

Comment ça marche ?
1.  Je choisis ma date de représentation entre le 23 février et le 17 mars.
2. Je suis libre le 2 ou le 5 mars ? Je contacte La Colline par mail pour obtenir mes invitations avec le code « Les 5 Pièces » (premiers arrivés, premiers servis)
3.  J'arrive trop tard ? Pas de problème, je réserve mes places par téléphone au 01.44.62.52.52 avec le code « Les 5 Pièces » qui me permet d'obtenir une place offerte pour une place achetée.
4.  Je retire mes places au guichet le jour du spectacle.


L’enfant n’avait pas ouvert les yeux que je savais déjà.
© Calypso Baquey

© Calypso Baquey


La pièce en bref

On est en Angleterre, en 1968, à un jet de pierre de Newcastle. Une enfant de onze ans étrangle deux petits camarades du quartier, et écope d’une peine de réclusion à perpétuité. Que faire face à un tel geste ? Comme il est d'usage dans ce genre de cas, on s'empresse d'aller fouiner du côté de la mère. Car la petite Mary — le nom qu'on donne quand on n'a rien d'autre sous la main — rapidement surnommée « enfant de satan » par les tabloïds de l'époque, n'est en effet pas sortie du ventre d'une sainte. Et pour mieux comprendre, rien de tel que de remonter l'arbre généalogique, histoire de voir là où les choses ont mal tourné.

En découvrant ces trois générations de femmes à qui la maternité n'a pas franchement réussi, on comprend que désir de liberté et respect des bonnes mœurs ne font pas bon ménage. Au risque de choquer les voisins, peut-être aurait-il mieux valu laisser la mère de Mary écumer tous les clubs sordides de la ville et déverser sa libido adolescente sur les ivrognes du coin, en espérant qu'elle finisse par assumer, voire aimer l'enfant né de ces années de galère. Au centre d'un plateau délabré, celle que l'on retrouve à l'âge adulte face à la caméra d'un journaliste pour une interview exclusive nous inspirerait presque ce sentiment gênant que l'on appelle la sympathie.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • La scène de danse en boîte de nuit.
  • Lorsque Mary se jette contre un mur.
  • Le final en sursaut, avant que tout s'éteigne.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Que la vidéo soit loin d'être indispensable.
  • Que l'absence de lumière vous oblige à vous pencher dangereusement en avant pour espérer y voir plus clair.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • N'importe qui sauf votre mère. 

Allez-y si vous aimez

  • Faites entrer l'accusé sur France 2.
  • Vous méfier des enfants.


Infos pratiques

Mise en scène  
Julie Duclos

Dates
23 fév. au 17 mar. 2017

Horaire
19h30 (mar)
20h30 (mer-sam)
15h30 (dim)

Durée.png

Durée
1h45

Adresse
La Colline - Théâtre National
15 rue Malte Brun
Paris 20

Avec
Maëlia Gentil, Vanessa Larré, Marie Matheron, Alix Riemer, Bino Sauitzvy

Prix
-30 ans: 15,50€
+30 ans: 30,50€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !