« Maintenant que nous sommes debout »
de Vanessa Bettane et Séphora Haymann

Du 2 au 13 novembre 2016

Une réussite

Notre avis : une réussite

Après A Better Me, Vanessa Bettane et Séphora Haymann se lèvent, et nous racontent la nostalgie de pays qu'elles n'ont pas connus, la douleur d'un exil forcé qui les a portées, elles et leur famille, jusqu'au théâtre de Belleville.


J’avais quatorze ans quand mon monde a disparu.
© Séphora Haymann

© Séphora Haymann


La pièce en bref

C'est le genre de pièce où la troupe remercie le régisseur avant de commencer à jouer. C'est le genre de pièce où une des comédiennes nous avoue qu'elle aurait adoré nous accueillir avec un couscous. Du coup, un peu pris de court, on s'assoit, on regarde ces deux femmes nous raconter l'arrivée de leur famille en France. Ça commence au cimetière de Clamart et ça remonte le cours de l'histoire, des rues de Casablanca à Châtillon-sous-Bagneux. Le chassé-croisé des générations s'opère à coups de tendresse et de voyages à dos d'âne dans le désert marocain. Jusqu'au jour de l'exil, de la guerre, du mouillage du bateau dans le port de Marseille. Le douanier déchire les passeports marocains : "Bienvenue en France, mademoiselle". La maladie de la nostalgie commence dès lors à ronger ces enfants exilés contre leur gré.

Vanessa Bettane et Séphora Haymann ont l'intelligence de nous faire ressentir leur peine et le vide sans tomber dans le pathos. Elles nous font rire, en nous parlant de leur grand-mère qui était "cardiaque, donc mourante en permanence".  Elles réécrivent l'histoire de ce grand-père qui torturait pendant la guerre d'Algérie et qu'elles auraient préféré savoir déserteur. Elles nous parlent de janvier et de novembre 2015, de cette fiction de violence qui dépasse la réalité d'un passé oublié de force. Le rythme est soutenu et entraînant jusqu'à la fin, quand elles se couchent sur un monticule de poussière d'or : un peu leur petit coin à elles. 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La bande son. 
  • La scène déconseillée aux épileptiques.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • L'humour un peu lourd autour de la mise en abyme de la pièce.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Ses parents, qu'on croit toujours connaître.
  • Un pote qui s'assoit sur ses valises pour les fermer.
  • Votre moitié qui menace de plier bagage.

Allez-y si vous aimez

  • Les chapkas dans le désert. 
  • Les merguez. 
  • Vous perdre dans les cimetières. 
  • Benoît Magimel, Freud et vos grands-parents.


Infos pratiques

Mise en scène  
Vanessa Bettane
Séphora Haymann

Dates
2 au 13 nov. 2016

Horaire
19h15 (mer-sam)
15h (dim)

Durée.png

Durée
1h

Adresse
Théâtre de Belleville
94, rue du Faubourg du Temple
Paris 11

Avec
Vanessa Bettane,
Séphora Haymann

Prix
-26 ans: 10€
+26 ans: 25€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !