« Les Visages et Les Corps »
de Patrice Chéreau

Du 2 décembre 2015 au 16 janvier 2016

A ne pas manquer

Notre avis : A NE PAS MANQUER
- SÉLECTION DECEMBRE 2015 -

Bien plus qu'une simple lecture, cette interprétation d'un des plus beaux textes de Patrice Chéreau est une ode à la création, à la beauté de l'intime et à l'amour de l'art.


Je dis que l’avenir c’est du désir, pas de la peur.
© Pascal Victor

© Pascal Victor


La pièce en bref

« Il y a tant de choses que j'aurais aimé faire et que je ne ferai jamais » écrivait Patrice Chéreau. Disparu en 2013 à l'âge de 68 ans, ses mots résonnent encore à nos oreilles. Repris sur scène par son ami Philippe Calvario, Les Visages et Les Corps est un texte écrit en 2010 par le metteur en scène et dramaturge, alors grand invité du Musée du Louvre. Alternant souvenirs, pensées et réflexions sur l'art, il dévoile avec une grande délicatesse une part de son intimité, sans jamais faire preuve de lâcheté ou d'impudeur. Au fil de cette lecture, des images nous viennent à l'esprit, et l'on se laisse happer par la beauté de son écriture : sans même connaître l'œuvre de Chéreau, il est impossible de ne pas être touché, ému, transporté par la force et la vulnérabilité de cet homme habité de désirs contradictoires, de manques et d'élans de tendresse envers tous ces visages et ces corps qui ont marqué sa vie. 

À l'affiche du Théâtre du Rond-Point en 2013, Philippe Calvario reprend ce spectacle au Lucernaire, avec la même force et la même implication qu'au premier jour. L'accompagnement musical du compositeur de musique de film Mitja Vrhovnik crée une atmosphère à la fois douce et fragile, qui enveloppe les mots sans jamais les étouffer. Habité par le souvenir de son ami, on devine le plaisir ressenti par Philippe Calvario à la lecture de ce texte, et la fierté discrète avec laquelle il lui rend hommage.

Alicia Dorey


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • L'interprétation de Philippe Calvario, puissante et énergique.
  • La sobriété de la scénographie, qui place le texte au-dessus de tout.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Pour ceux qui liront le texte en entier, on peut regretter que certains passages ne figurent pas dans le spectacle.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami qui aime le théâtre, la musique et l'art, tout simplement

Allez-y si vous aimez

  • Les Fragments du discours amoureux, de Roland Barthes, car vous reconnaîtrez quelques similitudes


Infos pratiques

Mise en scène 
Philippe Calvario

Dates
2 déc. 2015 au 16 jan. 2016

Horaire
19h (mar-sam)

Durée.png

Durée
1h

Adresse
Le Lucernaire,
53, rue Notre-Dame-des-Champs
Paris 6

Avec
Philippe Calvario

Prix
-26 ans :11€
+26 ans : 26€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !