« Les Femmes savantes »
de Molière

Du 10 septembre au 31 décembre 2016

Une réussite

Notre avis : UNE RÉUSSITE
-sélection octobre 2016-

Le tandem mythique Jaoui-Bacri incarne avec facétie les personnages de cette comédie de mœurs indémodable ! 


Je vis de bonne soupe, et non de beau langage.
© CR

© CR


La pièce en bref

Philaminte, interprétée par une Agnès Jaoui castratrice, entend marier sa fille Henriette au beau parleur et cupide Trissotin quoi qu’en dise Chrysale, son veule de mari (Jean-Pierre Bacri). Entourée de sa belle-sœur Bélise et de sa fille aînée Armande, Philaminte régit une petite communauté savante avec un enthousiasme aussi ridicule que touchant. Le décor participe du comique de ses velléités encyclopédiques : animaux taxidermisés, portulans et autres incunables tapissent l’intérieur bourgeois squatté par Trissotin, le gourou de cette pseudo-secte scientifique. Dans l’ombre de ces joyeuses pédanteries, Chrysale, son frère Ariste, Henriette et son bien-aimé Clitandre, s'emploient à démasquer les réelles intentions du perfide Trissotin, et faire triompher l’amour.

La distribution — un brin racoleuse— fait son petit effet, et compense assez bien le classicisme de la mise en scène. Jean-Pierre Bacri, expert ès personnages bougons et maladroits, offre une interprétation touchante d'un Chrysale dépassé par les lubies de sa femme. On salue aussi la performance d’Evelyne Buyle dans son rôle de tante délurée à tendances nymphomanes. Bref, on ne boude pas son plaisir face à cette comédie de mœurs en costumes, dans laquelle chaque alexandrin claque par son indéniable modernité.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Les jeux de pouvoir au sein du couple Bacri/Jaoui, euh pardon Chrysale/Philaminte !
  • Le cabinet de curiosité géant reconstitué sur scène.
    .
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le manque d’audace de la mise en scène.
  • Une distribution plutôt inégale.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Sa petite sœur qui révise le bac de français.
  • Le couple d’amis qui exhibe ses beaux-livres sur la table basse du salon et qui disserte sans fin pendant les vernissages.

Allez-y si vous aimez

  • Les punchlines en costume d'époque.
     


Infos pratiques

Mise en scène  
Catherine Hiegel

Dates
10 sept. au 31 déc. 2016

Horaire
20h (mar-ven)
17h-20h45 (sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
2h

Adresse
Théâtre de la Porte Saint-Martin
18, bvd Saint-Martin
Paris 10

Avec
Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Evelyne Buyle, Philippe Duquesne, Julie-Marie Parmentier, Catherine Ferran, Benjamin Jungers, Chloé Berthier, René Turquois, Baptiste Roussillon, Chloé Lorphelin, Thomas Harel, Thomas Keller, Olivier Lugo

Prix
Tous âges : à partir de 13€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !