« Le Jeu de l'amour et du hasard » 
de Marivaux

Du 5 avril au 6 mai 2017

A ne pas manquer

Notre avis : à ne pas manquer
-sélection mars 2017 -

 

Venez donc prendre une leçon de sociologie avec cette version du Jeu de l'amour et du hasard remise au goût du jour par six comédiens rompus aux petites combines du
marivaudage !


Pardi, Madame, je ne puis pas jouer deux rôles à la fois  !
© Lucernaire

© Lucernaire


La pièce en bref

Silvia est promise à un certain Dorante, le fils d’un ami de son père. Inquiète à l'idée d'épouser un inconnu, tout noble qu'il soit, elle élabore un stratagème pour le connaître sans faux semblants : lors de la visite de courtoisie de Dorante, elle endossera les habits de sa servante Lisette tandis que cette dernière jouera le rôle de sa maîtresse. Monsieur Orgon, le père bienveillant de Silvia, est dans la confidence. Ce qu’il ne dit pas à sa fille, c’est que Dorante veut user de la même combine avec son valet Arlequin. S’ensuit une série de joyeux quiproquos jusqu’à ce que les masques tombent et que les personnages retrouvent leur condition sociale…mariés cette fois !

La mise en scène (résolument contemporaine) fait honneur au caractère intemporel du texte de Marivaux. Décors et costumes aux couleurs flashy, bande son très rythmée… les amateurs d'esthétique pop ne sont pas en reste. De courtes vidéos prennent le relais de la narration de manière — une fois n'est pas coutume — plutôt intelligente, et nous amènent à réfléchir sur ce que peut représenter le « hors champ » au théâtre. Enfin, nos six acteurs se révèlent être les passeurs rêvés des mots de Marivaux, respectant le texte tout en y ajoutant une énergie folle, une gestuelle comique et une sincérité qui donnent envie de se replonger dans les classiques ! 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La mise en scène, ultra pêchue !
  • Le capital sympathie des comédiens.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Peut-être un peu trop pop.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Avec des collégiens (avis aux profs).
  • Un bourdieusien, qui se fera un plaisir de vous déballer son analyse sociologique de la pièce en sortant. 

Allez-y si vous aimez

  • Les bons classiques, sans la poussière.
  • Jouer les aristos.


Infos pratiques

Mise en scène 
Salomé Villiers

Dates
5 avr. au 6 mai 2017

Horaire
21h (jeu-sam)
16h30 (sam-dim)

Durée.png

Durée
1h20

Adresse
Théâtre Michel
38 rue des Mathurins
Paris 8

Avec
Salomé Villiers, Raphaëlle Lemann, Philippe Perrussel, Bertrand Mounier ou Pierre Hélie, François Nambot, Etienne Launay

 

Prix
Unique : à partir de 15 €
 


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !