« Le Dernier Testament » 
de Mélanie Laurent

Du 25 janvier au 3 février 2017

Mi-figue, mi-figue

Notre avis : MI-FIGUE, MI-FIGUE

Dernier Testament et première mise en scène pour Mélanie Laurent. Quand la curiosité l'emporte haut la main sur l'émotion.


La piété fait passer le temps c’est tout.
© Jean-Louis Fernandez

© Jean-Louis Fernandez


La pièce en bref

Après avoir réalisé une poignée de films au cinéma, Mélanie Laurent ne s'arrête plus. Elle s'essaie ici à la mise en scène en adaptant l'histoire de Ben Zion Avrohom, un gus pas banal issu des bas-fonds de Brooklyn pour qui la vie commence assez mal : frappé par ses parents, victime d'un accident de chantier et un peu trop porté sur la boisson, son salut viendra de quelques miracles réalisés auprès d'un rabbin, d'un agent du FBI et d'un chirurgien, qui nous racontent leur rencontre avec cet improbable néo-christ, bientôt très reconnu dans la profession (de foi). En un mot comme en quinze, rien ne le prédestinait à devenir LE nouveau Messie du XXIème siècle, et pourtant… Libertaire et bisexuel au milieu d'une famille plutôt fermée sur la question, Ben s'entichera d'une prostituée, d'un ami de son frère et d'une provinciale, avant d'emmener tout ce beau monde faire pousser des crocus à la campagne.

Il faut bien reconnaître à Mélanie Laurent un talent certain pour nous surprendre, mais nous faire le coup du Jésus des temps modernes pour une première mise en scène était audacieux. En s'appuyant confortablement sur une distribution plutôt convaincante (Lou de Laâge, pour ne citer qu'elle), une scénographie digne des plus grands et un best seller sur les Evangiles signé James Frey, il faut reconnaître que l'on avait peu de chance de foncer droit dans le mur.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La scénographie, seul truc qui vous file quelques frissons dans le dos. 
  • Le déjeuner familial qui tourne au drame.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Avoir le sentiment d'être pris pour un enfant de 8 ans coincé au catéchisme.
  • Certaines scènes confondantes de mièvrerie.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Miss indulgence 2017.

Allez-y si vous aimez

  • La question religieuse.
  • Mélanie Laurent, envers et contre tout.


Infos pratiques

Mise en scène 
Mélanie Laurent

Dates
25 jan. au 5 fév. 2017

Horaire
20h30 (mer-sam)
19h30 (jeu)
 

Durée.png

Durée
2h15

Adresse
Théâtre National de Chaillot
Place du Trocadéro
Paris 16

Avec
Olindo Bolzan, Stéphane Facco, Gaël Kamilindi, Lou de Lââge, Jocelyn Lagarrigue, Nancy Nkusi, Morgan Perez

Prix
-27 ans : 13€
+27 ans : 35€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !