« Le Chant du cygne et l'Ours »
d'Anton Tchekhov

Du 21 janvier au 28 février 2016

Mi-figue, mi-fgue

Notre avis : MI-FIGUE, MI-FIGUE

Pour sa première création à la Comédie-Française, la jeune metteure en scène Maëlle Poesy nous propose ce diptyque hélas un peu déséquilibré : un Chant du cygne putôt ennuyeux et un Ours jubilatoire !


On se pavane, on fait le mariolle, la vie, n’empêche, elle a passé…
© Julien Gosselin

© Julien Gosselin


La pièce en bref

L’immense génie Tchekhov, connu pour ses oeuvres chorales très souvent montées (Oncle Vania, la Cerisaie, les Trois Sœurs…) a écrit bon nombre de pièces en un acte. Plus ou moins connues, plus ou moins représentées. Certaines, comme le Chant du cygne, sont quelque peu tombées dans l’oubli. D’autres, comme l’Ours, sont énormément jouées, notamment dans les écoles de théâtre ou par des troupes amateurs. Maëlle Poesy, jeune metteure en scène de talent, pousse la porte de la Comédie-Française avec ce diptyque entre rire et larmes. Les deux courtes pièces se font écho. La première nous installe dans un théâtre désert, en pleine nuit. Un vieux comédien se remémore ses grands rôles, réalise à quel point il est seul et sombre dans la mélancolie. Tout cela devant les yeux émus et admiratifs du souffleur.

La seconde pièce nous conte l’histoire d’une jeune veuve bien décidée à se retirer du monde. Bientôt dérangée par un créancier de son défunt mari. Entre ce personnage acariâtre et odieux – l’ours, c’est lui ! – et Elena Ivanovna va s’opérer une sorte de coup de foudre façon « je t’aime moi non plus ». Fous rires garantis, notamment grâce au duo que forment Julie Sicard et Benjamin Laverhne. On sort du Vieux-Colombier en remerciant Maëlle Poésy d’avoir proposé ces deux pièces dans cet ordre-là, la vivacité de la seconde ayant contrebalancé la déception de la première.

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Le formidable talent comique de Benjamin Laverhne.
  • Le décor de cuisine tendance Seventies.
  • La mise en scène énergique et sans temps mort de la seconde pièce.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le texte de la première pièce, Le Chant du cygne, dont on comprend pourquoi il est tombé dans l'oubli.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Une adolescente ayant un faible pour Christophe Montenez
  • Une tante dépressive, pour qu'elle puisse succomber à l'humour de Benjamin Laverhne
  • Une copine légèrement féministe

Allez-y si vous aimez

  • Découvrir ces pièces en un acte du génie Tchekhov
  • Débuter la soirée par deux levers de rideau, fait assez rare pour être mentionné !

 


Infos pratiques

Mise en scène  
Maëlle Poésy

Dates
21 jan. au 28 fév. 2016

Horaire
18h30 (mer-dim)

Durée.png

Durée
1h

Adresse
Studio Théâtre
99 rue de Rivoli
Paris 1

Avec
Gilles David, Benjamin Lavernhe, Christophe Montenez, Julie Sicard

Prix
-28 ans : 9€
+28 ans : 14€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !