« Le Bœuf sur le toit »
d'après Jean Cocteau

Du 27 mai au 9 juillet 2016

Mi-figue, mi-figue

Notre avis : mi-figue, mi-figue

Bienvenue au Bœuf sur le toit, le cabaret-spectacle animé par Jean Cocteau dans les années 20. Le Poche Montparnasse devient un hot spot où music-hall et littérature ne font plus qu’un. Champagne !


Ce que le public te reproche, cultive-le, c’est toi !
©  Alejandro Guerrero

©  Alejandro Guerrero


La pièce en bref

Disons-le franchement, le concept est génial : un théâtre qui se transforme en cabaret musical et littéraire, avec table bistrot, champagne, chanteuses et pianistes. On adore ! Un retour vers le Paris des années folles, commenté et expliqué en direct au public. Sous nos yeux, la magie du Bœuf sur le toit revit, le cabaret-spectacle créé en 1922 par Jean Cocteau. Un lieu mythique où l’on croisait l’élite intellectuelle et artistique de l’époque. En somme, the place to be. Parmi eux, Mistinguett, Joséphine Baker, Picasso et André Gide se déhanchaient sur fond de jazz et de chansons populaires. Au piano, de jeunes compositeurs (le fameux « Groupe des Six ») construisaient alors de nouveaux rythmes et entraient dans la légende. Leur répertoire est ainsi repris et joué sur scène. Ça swingue à Paris ! 

Que manque-t-il alors à ce joli spectacle musical ? Un peu de fluidité sans doute ; les chansons sont présentées une à une de manière un peu scolaire. Le soir de la première, Philippe Tesson himself anime la salle et se trompe maintes fois sur le nom et l’ordre des shows… Impossible de couper ses monologues, alors on raccourcit les solos au piano, c’est dommage. Heureusement, rien n’entrave l’enthousiasme des artistes, avec en tête, la divine Mona Heftre. L’idée reste charmante. Désormais, le vendredi c’est métro-boulot-dodo et Cocteau !  


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Le décor plus vrai que nature.
  • La coupe de champagne à 5€.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • L’animation un peu freestyle de Philippe Tesson.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un poète pas maudit (et si possible riche comme Jean Cocteau)
  • Un ami fan de music-hall

Allez-y si vous aimez

  • Les robes à paillettes et strass dans les cheveux
  • Les spectacles dépaysants qui nous font sentir en week end


Infos pratiques

Mise en scène  
Philippe Tesson

Dates
27 mai au 9 juil. 2016

Horaire
20h30 (ven-sam)

Durée.png

Durée
2h30

Adresse
Théâtre de Poche Montparnasse
75, bd du Montparnasse
Paris 6

Avec
Philippe Tesson, Caroline Casadesus, Mona Heftre, Laurence Lo Jay, Eugène Marcuse, Orlando Bass, Jean-Baptiste Doulcet, Jean-Christophe Rigaud

Prix
-26 ans: 10€
+26 ans: 24€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !