« La Recherche d'Yves-Noël Genod » 
d'Yves-Noël Genod

Du 21 au 25 février 2017

À ne pas manquer

Notre avis : À NE PAS MANQUER

Tout en fourrure et satin rouge, Yves-Noël Genod se fend d'une interprétation très personnelle des plus beaux passages de La Recherche. De quoi donner envie de (re)tremper sa madeleine dans Proust.


Nous les vivants, nous sommes tous des morts pas encore entrés en fonction.
© DR

© DR


La pièce en bref 

Après s'être vus amadoués par de jolies madeleines bien dodues, le public attend sa reine. Yves-Noël Genod descend les marches, juché sur une superbe paire de talons argentés. D'un doigt gracile, il effleure un Ipad pompeusement posé sur un pupitre métallique. Il a tout son temps. Et ça tombe bien, car comme il se plaît à le dire lui-même : « Ce soir le sujet c'est le temps, alors la moindre des choses c'est de le sentir passer ». Et c'est parti : les passages d'À la recherche du temps perdu s'enchaînent, ponctués de digressions, de pauses salvatrices et de savoureuses petites provocations. 

Contrairement à la plupart des spectacles/lecture, l'objectif n'est pas ici de vous plonger dans un état de léthargie propice à l'écoute. Au contraire : les portes claquent, les lumières vrillent, la fumée monte…Et pourtant impossible de ne pas rester agrippé au flot de paroles du maître comme une moule à son rocher, et ce jusqu'à la dernière seconde. On a envie de (re)lire Proust, de tout foutre en l'air, de retourner voir le spectacle, histoire d'être bien sûr de ne pas en avoir perdu une miette.  


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Ses chaussures de « sport » négligemment posées à côté du divan. 
  • Connaître enfin la phrase la plus courte de La Recherche. Et la plus longue.
  • Les anecdotes sur Marguerite Duras.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Se sentir tel le lapin surpris par la lumière des phares lorsqu'on éclaire l'assemblée en pleine face sans crier gare.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Vos copains de prépa (littéraire plutôt que math sup, mais après tout pourquoi pas).

Allez-y si vous aimez

  • Les pavés littéraires.
  • Les mœurs de la bonne bourgeoisie normande.


Infos pratiques

Mise en scène 
Yves-Noël Genod

Dates
21 au 25 fév. 2017

Horaire
20h30 (mar-sam)

Durée.png

Durée
2h20

Adresse
Théâtre des Bouffes du Nord
31 bvd de la Chapelle
Paris 10

Avec
Yves-Noël Genod

Prix
-26 ans : à partir de 11€
+26 ans : à partir de 25€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !