« La Nuit où le jour s'est levé » 
de Sylvain Levey, Magali Mougel & Catherine Verlaguet

Du 3 au 10 novembre 2016

Une réussite

Notre avis : Une réussite

Olivier Letellier nous raconte une histoire dont l’universalité touche petits et grands, « l’histoire vraie vivante » d’un enfant abandonné qui donne naissance à sa seconde mère.


Je serai un arbre généalogique à moi toute seule.
© Christophe Raynaud de Lage

© Christophe Raynaud de Lage


La pièce en bref

Tout commence par un coup de tête : celui de se laisser porter par le hasard. Lancer un caillou sur la carte du monde. S’envoler vers le Brésil – forcément, c’est là qu’est tombé le caillou. Arriver à Belo Horizonte, monter dans un bus, toujours au hasard... Bénévole dans un couvent, aider Sœur Maria Luz à mettre au monde les enfants des autres, celles qui n’ont pas d’autre endroit où aller. Et puis, une nuit, tomber follement amoureuse de Tiago, un nouveau-né abandonné. Se sentir naître mère d’un coup, non plus par le fruit du hasard mais par violente nécessité. Décider, non plus sur un coup de tête mais par un instinct maternel aussi immense que soudain, de retourner en France avec l’enfant. Plus forte que la police, plus forte que l’administration, plus forte que n’importe quel obstacle qui voudrait la séparer de Tiago.

L’histoire de Suzanne, écrite à six mains, nous est contée par trois jeunes comédiens pénétrants, sensibles, lumineux. Olivier Letellier a eu la bonne idée de les distribuer dans tous les personnages, et de faire tourner les rôles entre eux : Clément Bertani, Jérôme Fauvel et Théo Touvet s’enroulent autour de l’histoire et nous entraînent dans la ronde. L’immense roue Cyr dont la présence au plateau suffit à habiter l’espace symbolise cette ronde, cette boucle universelle.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Les différents niveaux de lecture d’un conte universel : on a testé, les enfants sortent aussi enthousiastes que leurs parents.
  • La scénographie dépouillée, épurée, qui fait la part belle à la création lumière et sonore.
  • La roue Cyr, sorte de quatrième personnage qui fait tourner le monde.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Tout compte fait, rien !
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Une copine célibataire qui pense détester les gamins.
  • Des gens qui font la manif pour tous (si vous en connaissez)
  • Des enfants qui ne sont encore jamais allés au théâtre : sûr qu’ils y retourneront.

Allez-y si vous aimez

  • Les voyages imprévus.
  • Les contes pour enfants.


Infos pratiques

Mise en scène 
Olivier Letellier

Dates
3 au 10 nov. 2016

Horaire
14h30 et 19h30 (tlj)
 

Durée.png

Durée
1h

Adresse
Théâtre des Abbesses
31 rue des Abbesses - Paris 18
Paris 20

Avec
Clément Bertani, Jérôme Fauvel, Théo Touvet

Prix
-26 ans : 14€
+26 ans : 19€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !