« La Maison de Bernarda Alba »
de Federico García Lorca

Du 2 octobre 2015 au 6 janvier 2016

Une réussite

Notre avis : Une réussite
- SÉlection décembre 2015-
 

Un huis clos exclusivement féminin, qui nous plonge dans un univers complexe mêlant traditions, interdits et transgressions. 


Naître femme est la pire des punitions.
© Brigitte Enguerrand

© Brigitte Enguerrand


La pièce en bref

À la mort de son second mari, Bernarda Alba impose à sa famille un deuil de huit ans et l’isolement à ses filles, comme l’exige la tradition andalouse des années 1930. Seule l’ainée, Angustias, fille d’un premier mariage et dotée d’un patrimoine conséquent, se voit offrir une chance de quitter cette prison, grâce à la demande en mariage de Pepe le Romano, qui entretient en parallèle une liaison avec la plus jeune des sœurs, Adela. Celle-ci reste la seule à se rebeller contre cette oppression, rétorquant à ses sœurs résignées  : « Je ne veux pas faner ». En découvrant cette situation, Martirio, la plus disgracieuse des sœurs, provoque un conflit ouvert où se mêlent jalousie, trahison, envie et frustration. C’est autour d'un seul homme que se cristallise le désir de ces femmes.

Federico García Lorca décrit avec une grande justesse un univers matriarcal où chaque femme se doit d'être irréprochable, face à une société embourbée dans le respect des traditions et la peur de l'interdit. La servante, personnage central de la pièce, éclaire par son détachement toutes les contradictions de Bernarda. Trop sensible au regard des autres et à l’image donnée par sa famille, elle devient aveugle au devenir de ses propres filles. Le personnage de la grand-mère,  « libérée » de toute norme par une folie sénile, dit tout haut ce que les autres pensent tout bas, ajoutant ainsi une touche d’humour, mais aussi de vérité, au destin tragique de ses petites filles.

Diane Despois


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Les thèmes abordés : le poids de la tradition, la jalousie, le désir…
  • La distribution, exclusivement féminine, fait assez rare pour être souligné!
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le talent d'interprétation de certaines comédiennes, un peu inégal.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Une bande de copines

Allez-y si vous aimez

  • Les histoires de sœurs
  • Le cadre somptueux de la Comédie Française


Infos pratiques

Mise en scène 
Lilo Baur

Dates
2 oct. 2015 au 6 jan. 2016 

Horaire
20h30 (mer-ven)
14h (dim)

Durée.png

Durée
1h40

Adresse
Comédie Française,
1, Place Colette
Paris 1

Avec
Claude Mathieu, Véronique Vella, Cécile Brune, Sylvia Bergé, Florence Viala, Coraly Zahonero, Elsa Lepoivre, Adeline d’Hermy, Jennifer Decker, Elliot Jenicot, Claire de la Rüe du Can, 

Prix
-28 ans : à partir de 6€
+28 ans : à partir de 13€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !