« La Bonne Nouvelle »
de François Bégaudeau

Du 6 au 21 janvier 2017

A ne pas manquer

NOTRE AVIS : à ne pas manquer
-sélection décembre 2016-

Six cadres repentis du capitalisme racontent leur épiphanie sur un plateau TV.


Dans le privé, tant que tu fais ton travail, ça te soulage d’être née avec un utérus.
© V.Arbelet

© V.Arbelet


La pièce en bref

Longtemps, ils y ont cru. Surdiplômés, ils occupaient des positions dominantes dans l’espace social. Ils avaient les moyens de faire changer les choses. Ils racontent l’exaltation, les week-ends de team building passés à faire du paddle, les anglicismes et cette novlangue qui euphémise les rapports de pouvoir…Bref, les affects qui nourrissent le capitalisme. C’est un spectacle mâtiné de Bourdieu (La production de l’idéologie dominante) et de Frédéric Lordon (Capitalisme, désir et servitude). Et puis, ils ont cessé de croire. Que l’austérité ramènerait la croissance. Que les politiques de flexibilisation du marché du travail pourraient résoudre le problème du chômage. Ils ont eu une épiphanie, à l’occasion d’un congé maladie ou d’une prise de bec avec une employée qui avait eu l’indécence de tomber enceinte. Et s’ils étaient en fait complètement aliénés par l’idéologie dominante – le néolibéralisme – une croyance au même titre que le communisme dont se réclamait tonton Gérard au siècle dernier ?

La bonne nouvelle, nous disent-ils, c’est qu’on peut en sortir. Ils en sont la preuve vivante avec ce spectacle jubilatoire, qui présente sous forme de talk show télévisé le parcours de ces cinq (enfin six avec l’animateur) repentis. Sessions de karaoké et théâtre dans le théâtre où ils revivent des scènes marquantes de leur trajectoire ponctuent l’émission, qu’on ne saurait que chaudement vous recommander.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • La complexité du spectacle : la puissance d’enrôlement du capitalisme y est décrite aussi bien que ses limites.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Rien. C’est rare de regarder l’heure au théâtre non parce que le temps vous semble long mais parce que vous avez peur que ça se finisse trop vite. 

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami en burn-out.
  • Des copains de gauche.
  • Des copains de droite.

Allez-y si vous aimez

  • Bourdieu.
  • Les talk-shows.


Infos pratiques

Mise en scène  
Benoît Lambert

Dates
6 au 21 jan. 2017 

Horaire
19h30 (mar-jeu)
20h30 (ven)
18h (sam)
16h (dim)

Durée.png

Durée
2h

Adresse
La Commune
2 rue Edouard Poisson
Aubervilliers

Avec
Christophe Brault, Anne Cuisenier, Elisabeth Hölzle, Pierric Plathier, Géraldine Pochon, Emmanuel Vérité

Prix
-30 ans: 12€
+30 ans: 24€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !