« L'Homme de Hus»
de Camille Boitel

Du 19 au 31 janvier 2017

Une réussite

NOTRE AVIS : UNE RÉUSSITE

A mi-chemin entre le cirque et l'œuvre d'art, le spectacle de Camille Boitel nous plonge dans le noir, soulève la poussière et se volatilise sous nos yeux.

DU 24 AU 31 JANVIER INCLUS
VOTRE PLACE À MOINS 50%

Comment ça marche ?
1.  Je choisis ma date de représentation entre le 24 et le 31 janvier.
2.  Je contacte la billetterie par téléphone : 01.43.13.50.50
3.  Je fournis lors de ma réservation le code « Les 5 Pièces » qui me permet d'obtenir mes places à moitié prix.
4.  Je retire mes places au guichet le jour du spectacle.


Mais comment c’est possible ?
— La dame du premier rang
© Olivier Chabrial

© Olivier Chabrial


La pièce en bref

Une lumière, à peine plus forte qu'un rayon de soleil, vient s'abattre sur un homme qui se bat avec des tréteaux. Et une chaise. Et une espèce de truc en bambou. Pas commun, non ?Commence ainsi un spectacle savamment bordélique, mais chorégraphié, illuminé même. Pas de paroles, mais des cris, des bruits sourds de bois qui s'entassent et les rires du public, rapidement pris au jeu. Nos yeux se font à l'obscurité, à cet entremêlement d'escabeaux, de roues, de lampes et de membres humains. Camille Boitel fait le tour de la scène et des coulisses ; il vient nous faire coucou depuis la coupole. A lui tout seul, il nous emprisonne dans son monde de cris d'orfraie, de poésie bruyante, de comique de gestes et de gloussements incontrôlables. Au rang de derrière, une femme glisse à son voisin, en pleurant de rire « C'est pas possible, il va balancer son truc ». Son truc ? Un tréteau, tout ce qu'il y a de plus banal. Mais l'homme n'arrive pas à le lâcher, à s'en dépêtrer, à en faire ce qu'il veut. L'objet devient le maître sur scène, un personnage à part entière, dont les quatre personnes sur le plateau doivent résorber les excès et les angles pointus.

Soudain, Camille Boitel disparaît dans la scène. Pas dessous, dedans. Quand il ressort, il reprend le dessus – la chair humaine va faire sa peau aux tréteaux. Et au public, qui retient son souffle, de peur qu'on lui roule dessus avec des engins non identifiés. On est oppressés, poussés dans les derniers retranchements de nos sièges par cet homme en délire, mi-mégalo, mi-acrobate. Vous êtes prévenus.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • Voir un homme pénétrer les entrailles du théâtre.
  • Ne pas comprendre le coup de l'abat-jour géant.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Une sortie de scène qui traîne en longueur.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un amoureux des arbres pour le voir souffrir.
  • Un maladroit.

Allez-y si vous aimez

  • Tout envoyer valser.
  • Mettre de la farine dans vos cheveux. 
  • Les Kaplas. 


Infos pratiques

Mise en scène  
Camille Boitel

Dates
19 au 31 jan. 2017

Horaire
20h30 (lun-ven)
19h30 (jeu-sam)

Durée.png

Durée
1h

Adresse
Théâtre de la Cité Internationale
17 boulevard Jourdan
Paris 14

Avec
Camille Boitel, Silvère Boitel, Clara Gay-Bellile, Marion Lefèbvre

Prix
-30 ans: 13€
+30 ans: 22€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !