« Fin de série »
de la Cotillard Compagnie

Du 10 décembre 2015 au 10 janvier 2016

Une réussite

Notre avis : UNE RÉUSSITE
- SÉlection décembre 2015-
 

Une plongée drôle et cruelle dans la vie d'un couple de vieux, enfermés dans un deux pièces qui sent la naphtaline. Leur seul objectif : passer le temps. 


Ça va ? T’as pris tes gouttes ?
© Charlotte Spillemaecker

© Charlotte Spillemaecker


La pièce en bref

Lui est plutôt bougon, dégarni, doté d'un pacemaker qui interfère avec le micro-ondes, et libidineux à ses heures perdues. Elle a le visage défraîchi, le chignon bas, fume des cigarettes et boit de la liqueur en cachette. S'amuser des faiblesses de l'autre est la seule chose qui les tient encore ensemble. Ils sont incroyablement drôles, parce que désespérément seuls. Leur appartement est rempli de bibelots amassés au fil des années, et leur quotidien est rythmé par le tictac de l'horloge, le chant de l'oiseau en cage et le glouglou des bulles de l'aquarium. Les coups bas qu'ils s'infligent à tour de rôle ne s'interrompent que lors des visites de leur médecin, homme providentiel au jargon incompréhensible et à la prescription facile. 

Malgré l'absence de texte, on se passionne pour le moindre de leurs faits et gestes. Entre une bataille de gélules non-avalées et de vaines tentatives pour se remettre au sport, tout est dit : ces deux-là n'ont plus rien à se dire, et ne se sont peut-être même jamais parlé. On sent parfois poindre un reste de tendresse entre eux, mais jamais assez pour adoucir leurs aigreurs respectives. Empruntant au théâtre burlesque, Jean-Claude Cotillard dresse un portrait lucide, féroce et désopilant de ces deux personnages en « fin de série » pour lesquels chaque jour ressemble au précédent. 

Alicia Dorey


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La scène de l'anniversaire, hilarante et pathétique.
  • La démonstration du représentant des pompes funèbres, avec ses cercueils miniatures version tapette à souris, alarme intégrée ou développement durable.  
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Certains gags sont attendus, et tombent un peu à plat, tels que les ballons de baudruche qui se dégonflent et l'ampoule qui s'éteint plusieurs fois de suite.

 

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Vos grand-parents, s'ils ont beaucoup d'auto-dérision

Allez-y si vous aimez

  • Le troisième âge
  • L'humour noir 


Infos pratiques

Mise en scène 
Jean-Claude Cotillard

Dates
10 dec. 2015 au 10 jan. 2016 

Horaire
19h30 (jeu-sam)
15h (dim)

Durée.png

Durée
1h30

Adresse
Vingtième Théâtre,
7, rue des Plâtrières
Paris 20

Avec
Alan Boone,
Jean-Claude Cotillard,
Zazie Delem

Prix
Etudiants :  13€
Non-étudiants : 20€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !