« Eugénie  »
de Côme de Bellescize

Du 13 novembre au 13 décembre 2015

Une réussite

Notre avis : UNE RÉUSSITE
- SÉLECTION DECEMBRE 2015 -

Mettriez-vous au monde un enfant handicapé ? Avec Eugénie, Côme de Bellescize s'empare avec beaucoup de justesse d'un sujet tabou, et en tire un spectacle d'une grande intelligence. 


Il y a quelque chose de pourri à l’intérieur de moi.
© Antoine Melchior

© Antoine Melchior


La pièce en bref

Sarah et Sam forment un couple ordinaire. Comme beaucoup de trentenaires, leur désir d'enfant se fait de plus en plus pressant, et les difficultés auxquelles ils sont confrontés sont presque devenues la norme de toute une génération. Lorsque Sarah tombe enceinte, leur bonheur est de courte durée, puisque l'enfant à venir a de nombreuses chances de naître handicapé. Dans un monde où la responsabilité individuelle a pris le pas sur le dogme, choisir ou non de donner la vie à un être humain « hors-norme » devient ici l'objet de tous les fantasmes, du plus honteux au plus louable. Chacun des personnages se voit confronté à ses propres contradictions, mais aussi à ses désirs les plus embarrassants : avoir un enfant handicapé, n'est-ce pas aussi un moyen de combler le vide d'une vie sans combat? 

Grâce à une scénographie et une mise en scène très inventives, les quatre comédiens, tous excellents, interprètent tour à tour près de quinze personnages, sans qu'aucune confusion ne soit possible. Il y a quelques chose de très cinématographique dans le procédé narratif adopté, à savoir une succession de « flash forwards » au cours desquels les personnages laissent libre cours à leur imagination : à quoi ressemblera Eugénie à six ans ? À seize ? Va-t-elle souffrir de sa difformité, dans un monde de plus en plus formaté ? En définitive, Sarah et Sam ont-ils le droit de mettre au monde une enfant qu'ils voient déjà comme un monstre ? Le tour de force de Côme de Bellescize reste de pousser très loin la réflexion sur une question éthique éminemment complexe, sans jamais chercher à nous imposer de réponse univoque. 

Alicia Dorey


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La scénographie, incroyablement ingénieuse et poétique.
  • La justesse des arguments avancés par chacun des personnages, qui parvient à ébranler toutes nos certitudes. 

On a moins aimé

  • Quelques scènes un peu tirées par les cheveux, telle que celle de l'interrogatoire policier. 
  • L'opposition trop répétitive entre la peinture de Mondrian et celle de Pollock, censée symboliser l'ordre et le chaos.

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un ami qui songe à avoir un enfant

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Débattre en sortant d'une pièce de théâtre

Infos pratiques

Mise en scène 
Côme de Bellescize

Dates
 13 nov. au 13 déc. 2015

Horaires
21h (mar-sam)
15h30 (dim)

Durée.png

Durée
1h30
 

Adresse
Théâtre
du Rond-Point
2bis av. F. Roosevelt
Paris 8

Avec
Philippe Bérodot, Jonathan Cohen, Éléonore Joncquez, Estelle Meyer

Prix
-30 ans : 16€
+30 ans : 31€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !