« Elf, la pompe Afrique » 
de Nicolas Lambert

Du 7 au 23 décembre 2016

Une réussite

Notre avis : une réussite

Ce premier volet de la trilogie de "Bleu, blanc, rouge, l'Adémocratie" nous plonge dans le monde de la corruption, de l'exploitation de richesses et des parachutes dorés. Dans la France d'aujourd'hui, en somme.  


Je pense qu’on peut très bien servir Elf et le Gabon, pour le bénéfice des deux.
© Erwan Temple

© Erwan Temple


La pièce en bref

C'est une pièce documentaire, qui fait ce que les journalistes n'ont pas pu faire au début des années 2000, faute de moyens : raconter les longs mois du procès des patrons d'Elf. Quatre mois d'audiences, d'accusations réciproques, d'avocats pompeux et de procureurs enflammés résumés en deux heures. Le président du tribunal parle de caisse noire, d'abus de biens sociaux ; ils sont trente-sept prévenus à passer à la moulinette, puis aux aveux. La machine infernale de la pompe à fric dévoile ses entrailles : tout le monde était au courant, depuis la femme d'un des prévenus jusqu'au président de la République. Les imitations de Nicolas Lambert sont repoussantes de réalisme. Le petit vieux aux bonus mirobolants nous fait tressaillir ; les sacs de billets de cette entreprise bleu-blanc-rouge nous font rire jaune.

Nicolas Lambert réussit à délier les langues de bois de ces patrons adeptes des questions esquivées et des doubles négations. "Ce qui n'est pas le contraire de la vérité, c'est la vérité, monsieur". Une fois l'audience close, Nicolas Lambert revient sur les peines dont ont écopé ces messieurs. On sort de la salle avec le tournis : en plus du système Elf, il y a aussi le système Sanofi et la manigance des frégates de Taïwan. De bons produits du terroir. Nicolas Lambert l'a dit : "la santé de notre République me fait penser à celle de monsieur Jacques Chirac".


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Passer de public de théâtre à public de tribunal.
  • Le jeu de Nicolas Lambert, irréprochable.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • La durée. 2h, c'est un peu trop, malgré le sujet.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • La dame derrière moi, qui a passé deux heures à rire.
  • L'élu corrompu le plus proche de chez vous.
  • Un patron du CAC 40

Allez-y si vous aimez

  • La langouste et la diplomatie parallèle.
  • La Suisse, le Luxembourg et l'évasion fiscale.
  • Eva Joly, Gorbatchev et Chirac.
  • Compter vos sous en pesant vos valises de billets.


Infos pratiques

Mise en scène 
Nicolas Lambert

Dates
7 au 23 déc. 2016

Horaire
21h15 (mar-sam)
17h (dim)
 

Durée.png

Durée
2h

Adresse
Théâtre de Belleville
94 rue du Fbg du Temple
Paris 11

Avec
Nicolas Lambert
Eric Chalan


Prix
-26 ans : 10€
-30ans : 15€
+30 ans : 25€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !