« D'Elle à lui »
d'Émeline Bayart

Du 1 au 2 mars 2017

Une réussite

Notre avis : UNE RÉUSSITE

Faisant systématiquement salle comble depuis une dizaine d'années dans des lieux plus ou moins intimistes, Emeline Bayart et son répertoire de choc reviennent deux jours à Suresnes !  


Mignon allons voir si l’arthrose...
©  Caroline Moreau

©  Caroline Moreau


La pièce en bref

Même ceux qui n'ont jamais entendu parler de Juliette ou d'Arletty ne résisteront pas à  la gouaille d'Emeline Bayart. Si la chanson française vous donne envie de partir en courant, venez au moins pour l'humour dévastateur de cette chanteuse qui semble tout droit sortie d'une autre époque. Accompagnée chaque soir au piano par Manuel Peskine, elle torpille le couple dans ce qu'il a de plus vil, de plus honteux et de plus touchant. De la vierge pas si effarouchée qui se prend pour une truite à la femme du monde qui paie ses traites en nature, elle incarne une série de personnages féminins à la fois drôles et féroces, à la limite du politiquement correct. Que les plus ardents défenseurs de la cause féministe se rassurent, nous ne sommes pas là pour prendre au premier degré une vision souvent un peu caricaturale des rapports hommes-femmes, mais pour redécouvrir quelques pépites d'un genre injustement tombé dans l'oubli.

A grands renforts de mimiques, de poses et de grimaces, Emeline Bayart nous séduit par son absence de limite, et par le plaisir qu'elle prend à être devant nous, juchée sur un tabouret de bar. Si son acolyte va parfois jusqu'à pousser la chansonnette à ses côtés, il ne parvient jamais à l'éclipser, se contentant de lui donner la réplique d'un air complice, visiblement aussi impressionné que nous par ce phénomène blond-bouclé qui traverse le plateau avec une énergie tout à fait remarquable.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Lorsqu'Émeline Bayart prend le châle d'Irma la voyante pour aller dire la bonne aventure à quelques malheureux spectateurs.
  • Qu'elle défende la gérontophilie comme un art de vivre.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • L'âge moyen du public. Allez rajeunir tout ça !
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Ses parents.
  • Une grand tante au passé scabreux.

Allez-y si vous aimez

  • Ressortir de vieilles chansons françaises.
  • L'humour potache.


Infos pratiques

Mise en scène  
Émeline Bayart

Dates
1 au 2 mar. 2017

Horaire
21h (mer-jeu)

Durée.png

Durée
1h10

Adresse
Théâtre de Suresnes - Jean Vilar
16 Place Stalingrad
Suresnes

Avec
Émeline Bayart, Manuel Peskine

Prix
-26 ans : 12€
+26 ans : 23€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !