« C'est la vie »
de Peter Turrini

Du 17 novembre au 13 décembre 2015

Mi figue, Mi Figue

Notre avis : MI FIGUE, MI FIGUE

 L'autobiographie théâtrale d'un homme à qui la vie n'a pas fait de cadeau, de l'Autriche nazie des années 1940 à nos jours, interprétée par le charismatique Jean-Quentin Châtelain. 


L’enfance est un royaume affreux.
© Isabelle Fournier

© Isabelle Fournier


La pièce en bref

Trop gros, trop faible, trop curieux, trop bon : c'est à l'âge de soixante-dix ans que Peter Turrini a trouvé le courage de raconter son histoire, dans une revue autobiographique inclassable, mélangeant anecdotes, poèmes et confidences sur la vie mouvementée qui fût la sienne. De son enfance autrichienne, on retient une incompréhension du monde des adultes et la cruauté des autres enfants. À l'écouter, on pourrait presque avoir le sentiment de lire du Thomas Bernhard, tant sa rancœur envers les Autrichiens paraît vive. On glisse ensuite doucement vers l'adolescence, la découverte de l'amour et la souffrance du rejet, à travers une succession de récits aussi cocasses que pathétiques. Ce n'est que sur le tard qu'il se découvre une passion pour l'écriture, soudainement animé d'une volonté féroce de faire exploser les codes du théâtre. Cynique et détaché, il clôt néanmoins ce long monologue sur un déchirant
« Je ne veux pas mourir ».

Jean-Quentin Châtelain se taille ici un rôle sur mesure, et semble ne faire qu'un avec ce personnage d'homme malmené par l'existence, qu'il incarne avec force et conviction. Malheureusement, le texte souffre de quelques longueurs, et l'accompagnement musical, trop présent, nous en détourne à de nombreuses reprises. En définitive, même la scénographie nous paraît vaine et superflue, tant les mots se suffisent à eux-mêmes. 

Alicia Dorey


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • La beauté du texte, à la fois simple et touchante. 

On a moins aimé

  • La diction très particulière de Jean-Quentin Châtelain, un peu déroutante.
  • Les décors, entre une grande toile peinte recouverte de plastique et un écran sur lequel sont projetées des images difficiles à relier au propos.

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Vos parents

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Qu'on vous raconte des souvenirs d'enfance.

Infos pratiques

Mise en scène 
Claude Brozzoni

Dates
 17 nov. au 13 déc. 2015

Horaires
18h30
 

Durée.png

Durée
1h30
 

Adresse
Théâtre
du Rond-Point
2bis av. F. Roosevelt
Paris 8

Avec
Jean-Quentin Châtelain, Grégory Dargent, Claude Gomez

Prix
-30 ans : 16€
+30 ans : 31€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !