« Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni » 
de Daria Deflorian & Antonio Tagliarini

Du 29 novembre au 7 décembre 2016

À ne pas manquer

Notre avis : À NE PAS MANQUER
-sélection NOVEMBRE 2016-

 

Quatre italiens s'emparent d'un fait divers subtil et bouleversant sur fond de tragédie grecque, mais pas celle que l'on croit.


Nous partons pour ne plus vous donner de souci.
© Elizabeth Carrechio

© Elizabeth Carrechio


La pièce en bref

Deux hommes et deux femmes s’avancent sur le plateau pour nous annoncer tout de go que le spectacle n’aura pas lieu. Quelques petits malins commencent à remettre leur manteau, avant que ne débute un récit à quatre voix, durant lequel nous entendrons l’histoire d’une poignée de retraitées grecques, fermement décidées à mettre fin à leur jour afin de ne pas alourdir du poids de leurs pensions la dette colossale d’un pays pays sur le point d’imploser. Un fait divers qui a de quoi plomber l'ambiance, traité ici avec un sens de l'humour tout italien.

Sur scène, peu d’éléments de décor, sinon un néon pendu de biais, une table et trois chaises. Le but n’est pas de nous balancer en pleine figure le dénuement matériel et moral dans lequel devaient se trouver ces retraitées le soir de leur mort, mais d'attirer notre attention sur la reconstitution post mortem de leurs échanges, imaginés par ces quadragénaires en pleine crise existentielle et artistique. Les rares accessoires utilisés sont désarmants d’efficacité : une bouteille de vodka, une boîte de pilules blanches, quatre cagoules et quatre perruques. Revêtus de noir des pieds à la tête, les quatre personnages finissent par se fondre anonymement dans l’obscurité du plateau, à l'image de ces petites vieilles dames englouties par la noirceur d’un quotidien devenu insoutenable.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Que le spectacle ne tombe jamais dans le pathos, grâce à une naïveté feinte et parfaitement maîtrisée.
  • Qu'on donne encore une chance aux parisiens de voir ce spectacle, même si le cas de la Grèce nous paraît — à tort, vous l'aurez compris — déjà loin.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Rien.

noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Certainement pas avec votre grand-mère, sauf si mamie a de l'humour.
  • Un grec plutôt remonté.

Allez-y si vous aimez

  • Les faits divers.
  • Porter une cagoule.


Infos pratiques

Mise en scène 
Daria Deflorian
Antonio Tagliarini

Dates
29 nov. au 7 déc. 2016

Horaire
20h (mar-sam)
15h (dim)
 

Durée.png

Durée
1h15

Adresse
Ateliers Berthier
1 rue André Suarès
Paris 17

Avec
Anna Amadori, Daria Deflorian, Antonio Tagliarini, Valentino Villa

Prix
-28 ans : 18€
+28 ans : 36€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !